Jump to content
  • Le lai

     

    Définition : n.m. (celt. Laid) Au Moyen-âge, petit poème narratif ou lyrique, à vers courts, généralement de huit syllabes, à rimes plates. 
     
    Le lai était connu sous différentes formes : le petit lai, le grand lai ou complainte amoureuse, le simple lai, le lai renforcé et le lai en série. Il est abandonné en tant que poème à forme fixe depuis le XVI° siècle. Il pouvait comporter un nombre indéterminé de couplets, sur deux rimes entremêlées. Le poète était libre d'inclure des vers de différentes longueurs, sa seule obligation consistant à créer une structure identique pour les premier et dernier couplets. 
     
    Marie de France, ayant vécue durant la deuxième moitié du XII° siècle, nous a laissé comme témoignage ce lai : 
     
           De ces deux, il en fut ainsi
           Comme du chèvrefeuille était
           Qui au coudrier s'attachait :
           Quand il s'est enlacé et pris
           Et tout autour du fût s'est mis,
           Ensemble peuvent bien durer.
           Qui plus tard les veut détacher,
           Le coudrier tue vivement
           Et chèvrefeuille mêmement.
           "Belle amie, ainsi est de nous :
           Ni vous sans moi, ni moi sans vous !"...

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...