Jump to content
Marc Hiver

Mort sur Accents poétiques (6)

Recommended Posts

Marc Hiver
Citation

Je propose un feuilleton au fil de l'eau qui ne survivra qu'en fonction du nombre de ses lecteurs ! Il s'agit d'une enquête de l'inspecteur/trice Milouze apparu(e) pour la première fois dans la présente agora avec Belle, l'Andalouse de la CIA.

 

Épisode 6

 

L'inspectrice Milouze, depuis son opération des génitoires à Marrakech, souffrait du syndrome du membre fantôme. En se réveillant, elle sentait son ancien organe viril en pleine turgescence, mais sa main exploratrice la rassurait. Ce n'était que son clitoris tout neuf qui, renouant avec la programmation pénisiaque, tirait la langue hors de ses lèvres vaginales. Alors, elle buvait son thé vert bio au jasmin de l'excellente maison française Pagès fondée en 1859 au Puy-en-Velay, au cœur de l'Auvergne. Ce terroir d'exception, par sa géographie et son climat, avait généré une flore de montagne remarquable. Du coup, Milouzette, avant d'ouvrir son ordinateur portable Asus R900V au CPU Intel Core 17 - 36 300M, 2, GHz doté d'un HDD de 3 TB, se projetait au Moyen-âge quand ces plantes utilisées par les apothicaires de la célèbre ville de pèlerinage du Puy-en-Velay reprenaient une tradition millénaire d'élaboration d'infusions de simples.

Elle s'octroyait un moment de rêverie et de dégustation accompagnée par quatre tranches savoureuses au goût brioché pur beurre de la gamme Pelletier, marque Lu appartenant au groupe agroalimentaire Mondelēz International, USA. Son petit-déjeuner terminé, elle se replongeait dans l'affaire du Mort sur Accents poétiques. Ce matin-là, alors que l'aube rougeoyait le ciel et annonçait une aurore aux doigts de rose succédant à l'éclairage blafard d'une lune en son dernier quartier, l'inspectrice réexamina le cas du premier crime sur le forum. Elle commençait à se demander si d'aucuns sur ce site littéraire n'auraient pas eu maille à partir avec le comité de rédaction et si par le plus grand des hasards, un des rimailleurs, abandonné des muses, n'aurait pas cherché, pour justifier sa présence, à s'improviser liquidateur de ceux qu'il prenait pour des concurrents ! Car finalement y avait-il un seul mort sur AP ? Et notre justicier ne se serait-il pas mué en un serial killer ?

L'heure était proche d'un dénouement possible, même si l'inspectrice se retrouvait au bord d'un abîme de conjectures, d'un gouffre. Il lui suffirait de faire un pas en avant pour s'y précipiter.

 

Le premier mort, Marc Hiver pour ne pas le nommer, avait parsemé ses textes d'indices sur sa mort programmée.

 

Par exemple dans Pourriture noble, n'avait-il pas de façon prémonitoire aligné quatre vers sans équivoque ?

 

Citation

 

Je suis mort depuis peu, mais déjà mon visage

S'acoquinant aux vers qui le lui rendent bien,

Autrefois rubicond, aujourd'hui égrisage

De mes traits dont la poudre efface tout et rien.

 

 

Ensuite dans Fort Alamo - comme si on pouvait écrire un poème sur un western - ne s'était-il pas inventé une mort héroïque en compagnie de John Wayne, Richard Widmark et Laurence Harvey ?

 

Citation

 

On crèvera tous, je le sais,

Mais périr avec mes héros,

Ça, sûr, pour sûr, que je l'admets,

Plutôt qu'en légume à l'hosto !

 

 

Un quatrain qui en dit long sur l'obsession abracadabrantesque de la victime.

 

Et si pour faire bonne mesure vous citez : Chanson sur le sens de ma pauvre vie :

 

 

Citation

 

J'arrive au paradis.

J'suis mort ! J'suis mort !

 

 

Un faisceau d'indices sérieux et concordants s'impose même à l'esprit le plus obtus.

 

Et cerise sur le gâteau, dans un délire pseudo historique : Tempête de neige sur le Potomac, le malheureux se crée un objet fétiche : un tomahawk, qu'il fait rimer de façon malsaine avec Potomac pour alerter ses amis poètes qui ne manqueraient pas de le remarquer!

 

Ou alors, la victime ne serait-elle qu'un dangereux mythomane souhaitant jeter l'opprobre sur un autre membre de la communauté ?

 

Mistouflette décida de réfléchir à la chose en allant acheter un gel doux-intime pour apaiser les irritations dues à son opération low cost au Maroc.

 

À suivre (en fonction des retours !)

 

Edited by Marc Hiver
  • Aimé 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Il y a là un mélange tout à fait délirant d'indices qui ramènent aux publications d'un seul et même suspect. La pleine lune doit y être pour quelque chose, surtout que c'est celle des moissons. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Joailes,

 

Je retiens ta candidature pour le prochain épisode : ça va faire mal !😎

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Chouette @Marc Hiver mais de quel côté me mettras-tu ? Victime ou meurtrière ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Joailes,

 

Les deux, mon général !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Maintenant que la page des sponsors est publiée j'ose espérer que la suite ne saurait tarder 🙂Je viens de lire tous les épisodes d'un trait, je me suis éclatée, et j'en redemande !  C'est dommage que peu de gens suivent, c'est vraiment chouette et fait avec beaucoup de talent.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Marc Hiver

 

 Comme j'ai raté les épisodes précédents, je ne sais si je suis mort ou vivant. Toute l'histoire de ma vie!😁

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...