Aller au contenu
  • Voici les lieux charmants...


      Auteur : Boileau, Nicolas

    Voici les lieux charmants où mon âme ravie
    Passait à contempler Sylvie
    Ces tranquilles moments si doucement perdus.
    Que je l'aimais alors, que je la trouvais belle !
    Mon cœur, vous soupirez au nom de l'infidèle :
    Avez-vous oublié que vous ne l'aimez plus ?

     

    C'est ici que souvent, errant dans les prairies,
    Ma main des fleurs les plus chéries
    Lui faisant des présents si tendrement reçus.
    Que je l'aimais alors , que je la trouvais belle !
    Mon cœur vous soupirez au nom de l'infidèle :
    Avez-vous oublié que vous ne l'aimez plus ?


    Illustration: L'été, FRIEDRICH Caspar David, 1807
    • Aimé 2


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Jean Luc

    Posté(e)

    Un merveilleux poème du grand Boileau. Je ne le connaissais pas. Merci à vous de nous l'avoir fait connaître, l'ami.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

  • recherche.png

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...