Aller au contenu
  • Thème sentimental


      Auteur : Nelligan, Émile

    Je t’ai vue un soir me sourire

    Dans la planète des Bergers ;

    Tu descendais à pas légers

    Du seuil d’un château de porphyre.

     

    Et ton œil de diamant rare

    Éblouissait le règne astral.

    Femme, depuis, par mont ou val,

    Femme, beau marbre de Carrare,

     

    Ta voix me hante en sons chargés

    De mystère et fait mon martyre,

    Car toujours je te vois sourire

    Dans la planète des Bergers.


    Illustration: Une beauté de cour, JACQUET Gustave-Jean, Vers 1880
    • Aimé 1


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.


  • recherche.png

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...