~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

Aller au contenu

Naufrage


Papy Adgio

Messages recommandés

1

Par un matin

pourtant nonchalant

prenant la mer

tu fus soudain

désarçonnée

par une force issue

d’on ne sait quelle fureur

que te coucha sur le flanc.

 

Sursaut aérien

brise le lendemain.

 

2

Ce coup de vent

ce coup du sort

désormais réitéra

ses semonces

à chacune de tes sorties.

Ta boussole brouillée

tentait de retrouver un nord

qui te jetait cul par-dessus tête.

 

Fébrile devient le cap

lorsque volonté ne suffit plus.

 

3

Tu chérissais pourtant la mer

tes aubes souriaient en elle.

Des larmes emplirent le soir

retors à tes efforts

pour naviguer encore.

Ton ciel plein de goélands

de sternes d’avocettes

se chargeait de cormorans.

 

L’absence de route

gonfle les voiles du désespoir.

 

4

Le coup de tabac

cingla un soir

d’un suppôt d’Hippocrate

qui asséna de la tauopathie

au sextant de ton avenir

à la route hasardeuse

de tes jours vils

qu’une simple brise terrassait.

 

Lorsque tombe la nuit

déserte le désir de réveil.

 

5

Chacun de tes pas désormais

te demandait de franchir la Barre

pour te jeter au large

comme on titube à la marche.

Il nous fallut trouver un port

à l’abri des vents du large

et nous résoudre à délaisser

le plaisir des sentes de la ria.

 

Parfois la sagesse

saborde le cœur.

 

6

Ce matin la voiture de Nicolas

n’était pas dans sa cour

l’océan avait déserté la ria

les barques de port Niscop

gisaient vautrées sur le flanc.

Au passage du pont Lorois

nos âmes coururent se nicher

dans les rochers du Vieux Passage.

 

Depuis c’est là que chaque jour

l’océan leur fredonne son blues.

 

  • Solidaire 2
  • Attristé 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...