~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

Aller au contenu

Libre d'écrire


Joailes

Messages recommandés

 

 

« Les chars d’argent et de cuivre -
Les proues d’acier et d’argent -
Battent l’écume, - 
Soulèvent les souches des ronces. » (Rimbaud)


 

Les rimes féminines sont charmantes, l'écriture inclusive ne me chante,

le sonnet étroit où les vers sont comptés dans des couloirs labyrinthes

m'ennuie et me tourmente ;

la toile d'un peintre, le poème d'un maudit empreints d'absinthe,

cette muse aux yeux verts qui chante,

exhalent des arômes d'ailleurs, de vie absente.


 

Quand les barrières s'ouvrent, les chevaux sauvages

caracolent à l'infini, retrouvent la mémoire

des oiseaux libérés de leurs cages

et leur crinière et leur queue fouettent le vent plus libre encore

dans un nuage vert d'écume de menthe

 

Les muses s'approchent il faut les voir danser.

Euterpe, d'un coup de serpe, mélange ses croches

et Calliope ses mots ; pour peu que vienne Erato,

qu'elle se prenne un râteau,

la lyre est en plein délire

le jardinier bêche ses mots

dans un jardin où pousse le soupir de retenir ses mots. 


 

Liberté du vocable sur un cahier sans lignes

quand chante le hibou écrire est si doux

dans le halo parfait de la lune dorée qui persiste et signe

les papillons s'envolent des filets pleins de trous.


 

Fait-il encore assez jour pour dire nuit d'amour

rimes masculines sur un air de mandoline

quand les mots qu'on assassine

agitent leur flûte enchantée au nez d'un troubadour


 

Il chante et jongle avec les mots

son haleine est de jasmin et de marjolaine

dans un grand champ de coquelicots

il nous entraîne au son de ses grelots


 

Écrire n'est rien, comme ça, la plume en l'air,

indécente, coquine, delà la bienséance,

qu'un kilo de plomb aussi légère,

violette comme une encre en dormance …


 

La nuit est venue, éphémère et noire,

avaler les images qui seront souvenirs

restent les sons dans la douceur du soir

et les parfums. Ils ont encore beaucoup à dire.

En toute liberté. 


 

(joailes ------) 28 avril 2024

Modifié par Joailes
  • Pensif 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...