~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

Aller au contenu

Comment s'appelle-t-elle ..?


Joailes

Messages recommandés

 

 

Je crois qu'il s'appelait Adrien, ou un prénom similaire, quoique maintenant je me demande si ce n'était pas Albert ; ou même Gustave.

C'est pénible quand on a un truc sur le bout de la langue et qu'il reste coincé, ça m'est arrivé un jour d'oral il y a quelques années et c'est d'ailleurs depuis que je suis passée à l'écrit.

Je suis restée esclave de l'autre façon d'exprimer.

Ah, peut-être était-ce Octave ou Olivier ?

 

La rime est souvent capricieuse, difficile de la suivre sans se casser la margoulette, comme aurait dit Flaubert à sa nièce Caroline Commanville et comme à la campagne, d'ailleurs.

Elle vient de s'échapper, mais je l'attends au tournant, (la rime, pas Caroline, celle-ci étant morte à Antibes* où elle avait fait construire une maison absolument extravagante qu'elle avait nommée « Villa Tanit » en hommage à Salammbô, parenthèse culturelle)

 

Elle va revenir me tourner autour comme une abeille ivre, entrer dans mes oreilles s'il le faut .

Attendons là cinq minutes et vous le constaterez avec moi.

Prenons l'air innocent et satisfait de l'artiste aux grosses bouffées d'inspiration ; profitons-en pour nous détendre. .

Un café, une limonade, un chocolat ?

Il neige à pierre fendre, écoutons l'âtre qui pète, demain il ne sera plus que cendres.

 

Donc je parlais d'Adrien, il a le cœur sur la main, des yeux de chien battu, de ceux qui ont vécu et oublié, la foi chevillée dedans et le sourire dehors pour le décor.

Il m'a appelée ce matin alors que l'aurore, à l'horizon, enfilait son caleçon.

Quand je dis appelée, ce n'est pas par téléphone, quand on est aphone, dès qu’il s'agit de parler on est bien embêté.

Il était là dans le jardin, son baluchon sur le dos avec une barbe de beaucoup de jours et je vous assure, il avait encore plus belle allure que le soleil levant et l'odeur des confitures dans la cuisine d'une maman disparue juste le temps d'un pain grillé.

 

Je l'ai pris dans mes bras comme un enfant qui n'était pas à moi, nos larmes se sont mêlées ainsi que nos souffrances et c'est lui qui s'est relevé le premier.

La rime faisait moins la fière, elle pleurait comme une madeleine et Proust, tout à son questionnaire, s'en foutait comme de l'an quarante.

 

Ce n'était peut-être pas Adrien, ni Albert, ni même Gustave, chacun voit bien que je m'y perds mais ça n'a pas d'importance ; pour écrire vraiment comme les plus grands il faut être en transe et laisser parler les béances.

Autour de la table, infuse le thé à la menthe et des volutes vertes parlent d'autres gens qui n'ont plus d'identité, de ceux qui ont vu tant de portes ouvertes se fermer. 

C'est l'heure de la prose et quelqu'un, l'anonyme piqué d'églantines, amène un bouquet de roses.

 

A cet instant arrive Caroline, ma copine, avec un gros sac de vers : l'heure est venue de faire le chemin à l'envers.

Elle a amené des chaises de son père et on s'est servi deux chopines ; en trinquant avec nos verres, épais comme des carapaces, on a parlé du temps perdu.

 

C'était une nuit de novembre, entre Toussaint et défunts ; l'huissier avait pris tous les meubles, ainsi que la maison et jusqu'au caleçon de l'aurore qui ressemblait fort à un crépuscule.

 

Là-bas, dans les ténèbres, je voyais des chevaux et des zèbres, et quand les éléphants roses d'autrefois apparurent , accouplés avec les licornes d'aujourd'hui, je vis une petite fille qui prenait les jambes à son cou.

Comment s'appelait-elle, déjà .. ?

(joailes ----) 1er décembre 2023

 

* Antibes : située au bord de la mer Méditerranée, à l'ouest de Marseille et à 23 kms au sud-ouest de Nice.

 

 

Modifié par Joailes
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...