~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

Aller au contenu

Aux branches basses du Thar


O Salto

Messages recommandés

Aux branches basses du Thar

 

Charon de moi

penché sur les drailles noires

de novembre

souffle charbon

et de fer fleuve rutile

qui mugit aux braises

en abjurant l’enfer

tressaille le feu fêlure

l’argile de l’hiver

où s’immole une terre

promise au combat

 

Dans le passage des oiseaux

le jus pressé des lointains

mon aube bleue

d’orangeraie

ma Cendrillon

ma Palestine à moi

vieil olivier torturé de soleil

patriarches

des sables et des vents

tous les peuples tissés

de douleurs épilées fondues

dans les orgies du ciel

de sel de soif de poussière

dans le crachoir de Dieu

forge des âmes les montures

quoi qu’il demeure de Lui

églises boutent-feu

aux doigts des imposteurs

 

Que mes mères mes sœurs

sortent des cendres

tant la lumière profonde

la brûlure des apnées

où dévissent les corps

des potences

mes pères mes frères nus

dans vos larmes

vos bras sans ages

où s’étend l’amour

quand vos robes tombent

dans la nuit asséchée

se des-orent vos jardins jadis

quand le ciel est si bas

couvert de siècles piétinées

les mots déracinés

des routes illusoires

 

Me revienne le goût

ma tourterelle ma peupleraie

ma-liberté-ma-mort, la bonté

nous aimons la bonté

nous aimons nos fagots

le nez en l’air allumer des étoiles

où planterions nos forêts

 

Dans les pattes des ourses une diseuse

aux ailes parfumées soulevant le voile

creusait ma main

d’une ligne de vie

mis mon cœur en croupe

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...