~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

Aller au contenu

Britannia


Sertorius

Messages recommandés

Les druides dédaignaient la divine écriture,

Préférant la mémoire orale à l'instruction

De la parole écrite. À leurs yeux, l'expression

Est vivante et l'écrit, très faux, la dénature.

 

Sur l'île de Mona, un jour, ils disparurent,

Massacrés par Paulin et son expédition.

Il s'étaient rassemblés, aidant l'insurrection.

Les Romains les chassaient, inquiets de leur culture.

 

Ainsi furent dissous huit siècles de savoir.

On ne peut que rêver ce qu'il pouvait valoir.

Ces vieux sages pourtant savaient très bien écrire.

 

Rome deux fois rasa les temples, les bosquets

Sacrés de l'île noire, appliquée à détruire

Les Celtes pour en faire à leur tour des laquais.

 

 

* * *

 

Dans le brouillard ou sous la pluie la reine entraîne

Sa tribu sans espoir à l'assaut des Romains.

Des Icènes vengeurs il en meurt maints et maints,

Mais un seul regard d'elle, ils reprennent haleine.

 

Pour Rome, le Sénat et la légion, leur haine

Les a conduits furieux par de sombres chemins.

Et s'ils n'ont plus de fer, ils emploieront leurs mains,

Leurs ongles et leurs dents, puis ils mourront sans peine.

 

La reine Boudicca court sans peur vers sa fin,

Plutôt que voir son peuple apprendre le latin,

Curieuse seulement de voir sa mort prochaine.

 

Le berger des moutons qu'elle a longtemps tondus,

Ce Paulinus n'aura de victoire certaine

Qu'en tuant tous ces loups par la Louve attendus.

  • Merci 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...