Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Droit au logement


Panicaut
 Partager

Messages recommandés

J’aime les rues pavées. La pluie tombe en rafales

Et je marche les yeux fixés sur mes sandales.

L’eau s’affole, ruisselle, bouillonne. Le vent

La pousse à contre-pente, et je vais de l’avant.

 

Quand sous un lampadaire, improbable je pile

Au pied d’une valise, dressée comme une île

Et toi posée dessus, quelle calamité !

Pas même une marquise où pouvoir t’abriter…

 

Ta langue je ne connais pas ni toi la mienne

Et te fais signe de venir, que je t’emmène.

Ainsi blême, tremblante et trempée jusqu’aux os,

Tu as l’allure d’un vilain petit oiseau.

 

La peur ou le froid ? Non, les deux… que tu frissonnes !

Aussi je te conduis, petite hérissonne,

En un troquet vieillot que je connais fort bien,

D’y avoir une ardoise de politicien…

 

Le tenancier grommelle et mon pécule y passe,

Enfin je peux combler ton appétit vorace.

Il est neuf heures et quart. Tu sèches lentement,

La valise à tes pieds… mais pas de logement.

 

J’ai le projet d’aller dans un ancien garage

Où je passe la nuit. Tu me suis sans ambage

Et je t’y pose au sec, couverture et cartons.

Ce soir nous sommes deux à compter les moutons…

  • Top 12
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...