Myrtille

Apnée

Messages recommandés

Myrtille

 

Au fond de la tasse c’est le froid
Tête renfrognée le regard grelotte
Qui respire ?
D’où viennent les bruits
Les pierres blanches marquées d’une croix
Les cortèges d’étoiles sous les paupières
Qui parle ?  

Je conjugue le verbe Aimer
Aimer la vie
L'attente
L'espérance
Je me souviens de tout
De l’animal qui dévore
et consume

La mémoire en désordre
La maison en apnée
Je me laisse glisser sous un nuage de lait
La cuillère sur le rebord de la soucoupe
Entre le pot de confiture et le bol de céréales
S'ouvrent le ciel ainsi que mes yeux 

Tout est clair maintenant
De l’arôme du café montent des bras
Ils tournaient dans un rond de fumée

 

  • Aimé 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Des quatre poèmes postés ici de ta part, celui-ci est mon préféré. Sans aucune hésitation, je lui accorde un "j'aime" amplement mérité. 

 

Pour mettre en exergue les passages qui résonnent le plus chez moi :

Il y a 2 heures, Myrtille a dit :

Les pierres blanches marquées d’une croix
Les cortèges d’étoiles sous les paupières

 

Mais aussi :

Il y a 2 heures, Myrtille a dit :

Je me souviens de tout
De l’animal qui dévore
et consume

La mémoire en désordre
La maison en apnée

 

Et enfin :

Il y a 2 heures, Myrtille a dit :

Je me laisse glisser sous un nuage de lait

 

Merci @Myrtille pour ce poème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Féludorée

Je rejoins Eathanor sur toute la ligne. Ce poème est absolument génial avec de belles trouvailles. On sent la difficulté du réveil. Tout est gonflé de sommeil. Il fait froid en dehors du lit douillet. Marasme dans la tête. Et puis le parfum de café vient chatouiller les narines, titiller l'esprit. 

 

Gros coup de cœur ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myrtille

Eh c’est beaucoup moi chaque matin dans un silence pieux en attendant que la caféine fasse son travail 😴

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JcJaZz

Des vers longs, courts, puis longs, en apnée

Ces moments où l'on émerge sont des moment suspendus

Parfois des moments de grâce

Tout comme ce poème

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Posté(e) (modifié)

Moment matinal où surgissent impressions et souvenirs.Une parenthèse, un moment en suspens, en attendant le réveil caféîné.

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites