Jump to content
Morvan

Réminiscences

Recommended Posts

Morvan
Posted (edited)

Réminiscences 

Assurément la ville n’a pas changé,
Le lavoir ancestral est là,
L’Hôtel de Ville est là, intact, défiant la modernité,
La place du marché est là,
La charcuterie, la pâtisserie, la pharmacie sont là,
Tout semble figé comme dans une saga intemporelle,

Vingt ans déjà, vingt ans que j’ai quitté cette bourgade provinciale
Qui a traversé les siècles fière de ses traditions, de ses héroïnes,
De ses combats politiques sans lesquels aucun avenir ne semblait possible

Comme j’ai eu envie de revenir ici,
peut-être pour exorciser la course insensée de ma destinée,
Un besoin de sentir sur mon palais les délices des plaisirs passés , de défier le temps,
Que renaisse encore l’excitation de mes papilles avides
De nougatines, de jambon paysan, de barbe à papa,
Qu’encore je me saoule de la fragrance des fraises des bois fraîchement cueillies,
Subjugué par le chant du merle moqueur,
Ah!...Voir ce grand charivari au sortir de la messe,
Entendre les discours enflammés des maquignons sur le champ de foire,
Se jeter dans des courses éperdues sans souci du lendemain...

Que je me noie au tumulte du torrent indompté des souvenirs,
En ressassant l’irresponsabilité de l’enfance,
Empli de bonheur par le rire cristallin de ma mère,
Rendu sourd par le silence né de l’absence de mon père,

Que le spectre même de la douleur soit mon compagnon
Dans les dédales du temps, en quête d’un bonheur perdu,
Me chuchotant complice au crépuscule... tu as vécu .

 

 

 

Edited by Eathanor
Correction grammaticale
  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Un beau texte nostalgique et poétique qui aurait eu sa place dans une autre agora...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Morvan

Bonsoir Jeep

j’ai hésité Car ce n est pas vraiment un poème ... mais je suis sûr qu’il parlera à beaucoup d’entre nous 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 16 heures, Morvan a dit :

Bonsoir Jeep

j’ai hésité Car ce n est pas vraiment un poème ... mais je suis sûr qu’il parlera à beaucoup d’entre nous 

Bonjour Morvan

 

Il est vrai que ce genre de texte -récit descriptif - est malaisé à classifier .

Ou bien c’est de la prose et il faut oser l assumer , en écrivant comme on parle, sans retour systématique à la ligne ni  majuscule,

soit c’est un poème - ou prose poétique - avec strophes, majuscules, images poétiques etc..

Là vous êtes dans les deux à la fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Vous évoquez le réel avec poésie, une douce musicalité, un rythme qui invite à vivre votre sincérité avec une belle émotion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Morvan

Merci bien , j évoque ici les souvenirs de la ville de Lormes dans le Morvan , la ville de Poil de carotte et de Madame Lepic, le rythme des mots et des phrases est teinté de la mélancolie d’un passé perdu mais qui survit en moi. Vos commentaires m ont beaucoup touché 

amitiés poétiques 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...