Jump to content
Zanoni

Dans mes silences

Recommended Posts

Zanoni

Souvent, dans mes silences, elle vient s'inviter

La douce adolescente qui vit en moi, cachée.

Elle dissipe en riant mes nuages de brume,

Par son radieux sourire, la fine fille brune.

 

Elle vient dans mes silences faire entendre sa voix,

Chanter à mon oreille et marcher dans mes pas.

Elle me prend par le coeur et doucement me guide

Par nos chemins anciens vers de nouvelles rives.

 

Elle vit dans mes silences, la belle adolescente.

Qu'elle vienne à moi toujours et toujours me hante.

Protégée dans mon coeur des outrages du temps,

Elle vit, chante et danse, elle a toujours quinze ans.

  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Après avoir lu votre précédent texte "Dominique", nous vous retrouvons ici dans un registre plus convenu et que vous semblez particulièrement affectionner.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

J'aime beaucoup cette idée de garder vivants des morceaux de soi qui ne sont plus, quelque part, même enfouis, et de savoir les écouter quand le silence se fait. C'est très beau zanoni, votre écriture est très fluide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Mon adolescence ayant été une brulure blanche,  j'en suis bien épanoui d'en être étranger de corps et d'esprit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Un temps de vie qui ressurgit avec lumière dans ce texte paisible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Une manière élégante de parler de soi, avec une touche de nostalgie.

 

Un texte  agréable à lire.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Danivan

Dans tout vrai poète, l'enfant est là, bien là, qui ne doit pas sommeiller, mais aider, inspirer, guider. C'est lui, et lui seul,  qui fait l'originalité et la singularité d'un artiste, quel qu'il soit. Merci de nous le rappeler avec élégance. J'ai tout particulière apprécié les vers

Elle me prend par le coeur et doucement me guide

Par nos chemins anciens vers de nouvelles rives.

Avec mes cordiales salutations poétiques et un coeur bien mérité

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Je cite Michel Blanc de mémoire:

"J'ai eu une puberté que je ne souhaiterai pas à mon pire ennemi ! "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...