Jump to content
Carine

Confusion

Recommended Posts

Carine

Gouttes d’eau qui s’entrechoquent 

Choquées par tant de beauté 

Thé dansant, femme envoûtée 

T’es prête ou t’es pas prête

Prêtresse mais pas à toi 

Toi qui me toise du haut

De ta toison de dégoût

Degoût de toi et de nous

Nous, toujours on en tombe

Tombe creusée sous tes pieds

Pieds salis par sol mouillé 

Mouillée ma chair, tes yeux sec

Sec ton cœur, regard fossile 

Il, elle, personne ne sait 

C'est pas des histoires tout ça

Satyre histoire ou ça tire?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @Carine, quelle belle idée ! et quel poème ! la colère élégante en forme de comptine qui n'a rien d'enfantine, où l'esprit servi par  le talent font des étincelles. ❤️

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Ça tire dans tous les sens ce poème

ô aimez le tel qu’il est 

Laid et beau à la fois

Foi d’un admirateur!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Tire toi lui dirais je 

je ne veux plus de toi 

toile d araignée  

n est plus tolérée 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Un poème fougueux et rageur qui dit les choses sans ambages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Carine

Merci à tous 

@Gilliatt @Jeep @Diane @Eathanor

Les commentaires sont fougueux aussi et accompagnent délicieusement ma saine colère, merci d’avoir donné de l’épaisseur à mon poème!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Carine,

 

C'est officiel : une forme fantaisiste en contrepoint avec un sujet d'une rare densité. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Très beau poème savamment construit sur une progression linéaire des sonorités : le premier mot d’un vers fait écho au dernier mot du vers précédent ou à la dernière syllabe de ce mot : « s’entrechoquent », « Choquées », « beauté », « Thé », « envoûtée » « T’es », « prête », « Prêtresse », etc.

Le titre "Confusion" et le verbe "« s’entrechoquent » qui clôt le 1er vers traduisent parfaitement la forme que vous avez donnée  à votre joli poème.

Belle réussite.

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Il y a quelque chose qui me gêne dans la lecture, j'ignore si c'est la mécanique de renvoi des rimes ou l'âpreté du contenu, sans doute suis je trop sensible à la colère 🙂 .

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...