thierry demercastel

Savez-vous

Messages recommandés

thierry demercastel

 

 

 

 

Savez-vous l’étrange solitude

Qui s’anime insolente

Et si pure à la fois,

 

   Pareille

A ces plaines d’avril

Quand le silence bavarde

Et que les brumes étouffent

La lumière.

 

Savez-vous l’étrange tristesse

Quand le regard se perd

En un ciel profond

Et que plus rien n’appelle.

 

Le cœur

Sait, en ses battements glacés,

L’ultime message

 

Et  tout vient se figer,

Dans les vents blessés de l’insouciance.

  • Aimé 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stephane94

Vous signez là un poème d'une grande pureté. Un très beau travail de composition. Bravo @thierry demercastel 🙂

Je vous attribue donc aisément un coeur !

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Notabene

"Les vents blessés de l'insouciance"... Comme c'est beau!!

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cisco

Joli poème sur la solitude ce qu'elle peut avoir de beau et de triste.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Une nouvelle variation de votre part sur la solitude et la nostalgie qui, comme les précédentes, est une réussite.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf

 

Il y a 22 heures, thierry demercastel a dit :

Le cœur

Sait, en ses battements glacés,

L’ultime message

 

Et  tout vient se figer,

Dans les vents blessés de l’insouciance.

.

Sobriété et profondeur pour cette solitude envahissante.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites