Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Le chiffon rouge ( suite N° 2)


Volute bleue
 Partager

Messages recommandés

 

L'affaire du string rouge se corsait. Sans jeu de mots. 

 

Elizabeth et moi, en bonnes détectives - c'est plus flatteur que commères même si c'est un peu identique nous concernant-  avions eu vite fait d’identifier le propriétaire de la fameuse Mercedes

 le Colonel, officier en retraite résidant dans l'immeuble d'à coté. Trois fois divorcé et apparemment seul et pas très enclin à renouer avec la gent féminine…

Toutefois fort agréable, voire séducteur s'il le faut, surtout lorsqu'il oublie son bip d'ouverture du portail de la Résidence

et qu'il a besoin de faire appel aux autres pour rentrer avec son gros 4x4 ! 

Ce n'était donc, a priori, pas lui qui avait ramassé le string rouge devant chez moi. 

 

En creusant un peu la piste de Paul le guitariste, nous avions quelques soupçons tout de même...

Pas de Mercedes, non mais un vélo. Pratique pour entrer et sortir sans faire de bruit ni se faire remarquer.  Une amabilité à toute épreuve, très empressé même envers les dames d'un certain âge, pour leur rendre service , porter les sacs de courses, faire un bout de conversation devant la porte, avec moult gestes tactiles empreints de chaleur et de cordialité. 

Un gentil garçon décidément.....trop gentil  ?

Cependant il ne semblait pas s'intéresser plus que cela aux jeunes femmes, hormis Madame Barthel la mère de son élève, lesquelles jeunes femmes étaient tout de même plus susceptibles de porter de la lingerie fine. 

 

Or un soir, en fermant mes volets, je vis passer le vélo.  

Surmonté de Paul, sa guitare en bandoulière. Et rentrant  en même temps que la Mercedes du Colonel.

Une fois leurs véhicules respectifs garés sur le parking, ils entamèrent une longue discussion très animée, agrémentée de bruyants éclats de rire et accolades, au point que je finis par me demander s'ils n'avaient pas un peu trop arrosé leur soirée ensemble quelque part.  

Puis il rentrèrent tous deux dans leur immeuble commun.

 

Je fermai mes volets, pensive.

Cela ne m'avançait guère dans mes supputations. J'en parlai le lendemain avec mon Elizabeth de voisine ...

elle ne sut qu'en penser elle non plus sur le moment

Puis, après une minute d'intense réflexion, levant son sourcil gauche comme elle en a l'habitude, elle commença une phrase :

- mais dis donc....

- oui ? quoi ?

- tu ne penses pas que....

......

(la suite au prochain numéro )

 

 

 

 

 

 

 

Modifié par Volute bleue
  • Top 1
  • Clin d'oeil 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Le titre a été modifié en Le chiffon rouge ( suite N° 2)
 Partager

×
×
  • Créer...