Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Pacific blues - II (et fin)


OptiK
 Partager

Messages recommandés

 

 

II

 

 

Le soir sur la lagune

Par-dessus le regard

Qui s’étale à la brune

Une fine lumière paressait au-dehors

Suave et délirante

Exhalant sa dorure

En une brume légère

Et les senteurs de malt

S’enlisaient doucement

A la faveur des verres

Qui tintaient jusqu’au ciel

Consumant le sommeil

D’un octobre paisible

Luisant à contre-jour

D’une bouffée de cigare

Emprunte de Havane

 

C’était l’ombre maudite

Perdue dans le cognac

Sur un bar de misère

Fuyant la nostalgie

Des solstices alanguis

La demeure du passé

Et des sentes marines

Qu’on déploie à toute heure

La mémoire exfoliante

Qui masque les visages

Casinos de l’époque

Les chemises à manchettes

Le croupier gominé

Derrière un tapis vert

Une femme aux yeux d’absinthe

Qui vous tue dès l’instant

 

Le reflet du cadran

Consumait le miroir

D’une flûte sans tain

Enfouie depuis des lustres

Sous la cendre des murs

L’office d’une horloge

Aux aiguilles pendantes

Tournoyant au hasard

Au milieu des grelots

La plaie des candélabres

Qui s’éteignent aux couchers

Humides des matins

Sur fond curaçao

Je resterai ici

Jusqu’à ma dernière heure

A écumer le lit des langueurs océanes

  • Top 8
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...