~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Messages recommandés

 

 

Danse encore sur la dune dans la douleur du soir

à creuser des sillons sur le sable brûlant

comme hier au coeur safran des molènes noires

tu jetais en riant des poignées de diamants

 

Laisse encore voler ta robe dans la lumière

à rendre fou le vent sous ton jupon de tulle

comme hier dans les gentianes printanières

tu enchantais mes si longs crépuscules

 

Danse encore l'éphémère sous le rayon de lune

qui puise sa force dans l'or de tes cheveux

bois l'horizon au chant étrange des lagunes

dans le bol d'un nuage au sourire crémeux

 

Laisse s'envoler tes rêves plus haut plus haut encore

que l'étoile allumée entre nos deux cœurs

je suis la nuit qui tombe et en toi se lève l'aurore

prends ton élan avec le plus bel oiseau voyageur


 

Et puis envole toi loin, comme une hirondelle

un éclair blanc et bleu qui laisse son sourire

j'entendrai toujours le murmure de tes ailes

dans l'évanescence des dunes et la douleur du soupir

(joailes – mars 2021 - à ma fille )


 

Modifié par Joailes
  • Top 10
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...