Aller au contenu

L'aveu


Messages recommandés

Eau de brume

Le sang de l'hiver rouille

ses lèvres d'un goût amer

et couvre d'anonymat

la blessure de ses prières

 

C'est l'aveu d'un coeur immobile

qui plie sous l'empire du silence

trop nue,la beauté d'une âme fière

a déteint dans l'eau de la dormance

 

On se souvient des ondes vagabondes

des saisons laissées à l'abandon

des reflets sauvages de la lumière

familiers d'un espiègle coup de vent

 

On oublie le cri de l'espérance

sur le radeau en perdition

l'instant de vie qui se corrompt

dans le désordre de la raison

 

La musique est une magie savante

qui brave l'éloquence des perdants

mais pour chanter l'avenir de l'âge

combien d'arpèges avant d'arrêter le temps ?

  • Aimé 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...