Farine d’or féconde et douce
en suspens dans la lumière
Dispersion d’étamines
Poussière précieuse
Hautement volatile
L’infime
dissémine au vent
L’infini
espoir d’une fleur à éclore
Un peu de pollen tendre
sur la joue du printemps.

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+