derrière la pierre
les silences hurlent à la mort
où le vent s’est tu
sur la toile du monde
cousue de papier froissé

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+