Sentier trop long
Pour la promiscuité de l’enjeu
Le titre n’indique que la question
Masque chaloupé
Dans le vacarme conducteur
Masque entremêlé
Crispé
Dans l’infernal paradoxe de la forme
Là où le contenu trouble l’exiguïté
Là où le chaos contraste
Entre le banal et le refus
L’entrave seule accompagne la limite
Performance dépouillée des multiples équinoxes
Succession de violences significatives
Liée à l’alchimie liquide
Que manifeste la mémoire
Dans l’épreuve structurelle
Du rêve halluciné
La galaxie féconde aiguise la lumière
Ainsi le pollen s’étire
Dans la profondeur immergée de l’ombre
L’autorité distingue l’immatériel
Intensité de l’écorce humaine
Que l’œuvre inachevée
Associe aux fragments cosmiques
L’exception modifie l’alternance
Le récit dans son ensemble
Ne peut faire abstraction de l’ambiguïté.

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+