Miroir découpé
Où s’enfoncent affûtés
Les souvenirs de l’œuf fécondé
Le sang chaud
Enivre la terre
Certitude du naufrage
Sur la corde insolente
Le nœud prend sa revanche
Vertige dans mon poing fermé
L’autre pour essuyer mes yeux.

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+