Joindre les doigts
Pour mieux saluer la gloire
Attraper les images
Tourner raisonnable
Les choses ordinaires
Adopter la sueur chaude
Écrire l’ensemble
Qui étouffe
D’un souffle identique
Écrire à genoux
Souvent prisonnier
Et se jeter
À ciel déchiré
Brave et fiévreux
Joindre les doigts
Et remettre le costume
D’un chemin familier.

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+