Je danse
me nourrissant
du flow de la Terre
Langages
dénudés
pieds oreilles cœur
faisant parler le tambour
sa peau tendue de poussière
disent le flux de la vie
Mon corps
groove en cadence
chaque pas tel un battement
cherche à s’accorder à son pouls
à notre mystère
Je transe
naissant rythmes originaires
invoquant un ailleurs du temps

suspendu au feu de la danse

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+