Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les thématiques 'Publications'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par thématiques

    Saisir les thématiques en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Catégories

  • Les publications de nos membres

Forums

  • Les agoras poétiques
    • À l'ombre de vos vers
    • Des muses et des jeux
    • La coupole dorée
  • Au fil de la plume
    • Carnets de bord
    • Au coin du feu
  • Autour d'Accents poétiques
    • La boîte à idées
    • Les actualités de la communauté
    • Les actualités de nos éditions

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

4 résultats trouvés

  1. Nous avons le plaisir d'annoncer la parution ce lundi de notre douzième recueil de poésie, "Lettres avec Élise" de Patrick Duquoc, préfacé par Émilie Notard, autrement connue ici sous le pseudonyme de @Féludorée. Au sein de ce recueil, il ne s’agit pas de lettres au sens d’une correspondance épistolaire. Il s’agit plutôt d’un dialogue ou, pour reprendre le concept de l’auteur, d’un « texte dialogué » . Impossible donc de classifier ce texte pluriel où la réalité se mêle à la fiction par le truchement du je qui se prénomme Patrick. À l’identité mystérieuse d’Élise héritée de Beethoven correspond l’identité floue de l’auteur. Disponible en version papier et électronique sur le site de nos éditions. Voir la totalité du message
  2. Comité de rédaction

    Parution du recueil "Lettres avec Élise"

    Nous avons le plaisir d'annoncer la parution ce lundi de notre douzième recueil de poésie, "Lettres avec Élise" de Patrick Duquoc, préfacé par Émilie Notard, autrement connue ici sous le pseudonyme de @Féludorée. Au sein de ce recueil, il ne s’agit pas de lettres au sens d’une correspondance épistolaire. Il s’agit plutôt d’un dialogue ou, pour reprendre le concept de l’auteur, d’un « texte dialogué » . Impossible donc de classifier ce texte pluriel où la réalité se mêle à la fiction par le truchement du je qui se prénomme Patrick. À l’identité mystérieuse d’Élise héritée de Beethoven correspond l’identité floue de l’auteur. Disponible en version papier et électronique sur le site de nos éditions.
  3. Joie d'annoncer la parution ce 11 juin du 3ème recueil de Ana Rossi, "éternels chemins éphémères", aux éditions Accents poétiques. Venez arpenter son chemin, trait d'union entre le Brésil et la France. Ce recueil poétique s’inscrit dans une apparente contradiction : les chemins à emprunter seraient tantôt éternels, tantôt éphémères. Pourtant, leur position à l’intérieur du syntagme « éternels chemins éphémères » indique moins une ambivalence duelle qu’un équilibre disséminateur : les chemins sont éternellement éphémères. Leur éphémérité explique sans doute leur pluralité et leur éternel recommencement. Disponible en version papier et électronique sur le site de nos éditions. Voir la totalité de billet
  4. Joie d'annoncer la parution ce 11 juin du 3ème recueil de Ana Rossi, "éternels chemins éphémères", aux éditions Accents poétiques. Venez arpenter son chemin, trait d'union entre le Brésil et la France. Ce recueil poétique s’inscrit dans une apparente contradiction : les chemins à emprunter seraient tantôt éternels, tantôt éphémères. Pourtant, leur position à l’intérieur du syntagme « éternels chemins éphémères » indique moins une ambivalence duelle qu’un équilibre disséminateur : les chemins sont éternellement éphémères. Leur éphémérité explique sans doute leur pluralité et leur éternel recommencement. Disponible en version papier et électronique sur le site de nos éditions.