Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'Détournement de texte'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Categories

  • Les publications de nos membres

Forums

  • Les agoras poétiques
    • À l'ombre de vos vers
    • Plume errante
    • Des muses et des jeux
    • Résonances poétiques
    • La coupole dorée
  • Au fil de la plume
    • Carnets de bord
    • Au coin du feu
  • Autour d'Accents poétiques
    • La boîte à idées
    • Les actualités de la communauté
    • Les actualités de nos éditions

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Found 7 results

  1. Centon sous la pluie. Quand la terre est changée en un cachot humide, Que mon âme se plaît d'en être illuminée. Quand la pluie étalant ses immenses traînées Caresse, en la sculptant dans sa beauté splendide. Mondes étincelants, vous le savez sans doute! Une source plaintive en habite la voûte. Voyez comme l'eau tombe, et de blanches dentelles, Nous entendons sa voix et le bruit de son aile. Comme tu resplendis, paysage mouillé D'un jaune paille mûre et feuillage rouillé. J'aime ces trains mouillés qui passent dans les champs, Vous, jeunes arbrisseaux et vous, arbres mourants. Il pleut. je n'ai plus rien à dire de moi-même. Entre ses bras divins s'écrit notre poème, Sans songer seulement à demander sa route Dit la pluie : Écoute. Ce que chante ma goutte.
  2. Quand on a le temps de lire beaucoup on peut se permettre ce genre : Cent ans d'amour. Et sous les rougeurs d'or du soleil qui décline, Dans les bras l'un de l'autre enlacés un moment, Là, dans ces lieux où tout a des splendeurs divines Mettons-nous à l'abri des injures du temps. Nous prendrons le chemin tournant de la colline, Regardant l'astre à la chevelure d'argent, Les étoiles marcher parmi le firmament Brillantes d'or fluide et de brume opaline. L'oiseau cache son nid, nous cachons nos amours Sous les berceaux ombreux d'un jardin d'alentour Et les champs de bleuets sur qui le blé s'incline. Sous un nuage frais de claire mousseline Dans autrefois et puis dans le futur aussi, Les yeux sur ton profil, je songe à l’infini. Il est amusant de retrouver les poèmes originaux, facile avec internet.
  3. C’est une voûte de terre mure où rentre une civière, Accrochant mollement aux adverbes des fanions D’argent ; où l’oseille, de la fontaine mièvre, Nuit : c’est un petit mousse qui avale ses crayons. Un jobard seul, touche la Berthe, nette, tue Et le bouc naissant dans la craie, blessant,creux, Porc; il est édenté dans l’Herne, sous la rue, sale dans son pli terne où la loupiote meut. Les glaires dans les aïeuls, il mord. Soutirant comme Sourirait un mal en façade, il fait une tonne : Namur, cercle le bassement : il est trois. Les parpaings ne font pas arraisonner sa farine ; II tord dans le sommeil, le nain sur sa poitrine, Tranquille. Il a deux coups d’rouges et dote la croix. Arimb Thurbaud
  4. Demain dès l'aube je préparerai une daube à l'heure où s'allume ma cuisine et où sèche ma robe je mettrai mon tablier pour toi, tu l'aimes tant je prendrai tout mon temps. Je serai concentrée sur mes tomates, mes carottes et ces morceaux de bœuf marinés dans la nuit mes mains s'agiteront au-dessus de ma vieille cocotte seule, inconnue, ma recette au fond de ma tête enfouie. Je ne regarderai ni le voisin qui tombe, ni les toiles d'araignée un doux fumet ira jusqu'aux catacombes je mettrai un bouquet de thym et de laurier. (J.E. Février 2019 – ) * que Victor Hugo me pardonne !
  5. Devant le fiacre des mots en goguette, retentit l'écho de cris joyeux. De longues échardes de nuages guillerets sur le rose de mes rêves jouissifs tout toi comme des vaisseaux dans les peintures de maître. A la rosée des jours ensoleillés, un renouveau sur la crête du coq qui raccommode toutes les incertitudes comme une présence tissée d'algues. Au revers de ton veston s'ébattent les papillons de l'aube. ** Histoire de sourire un peu pour bien commencer la semaine, voici une version moins noire d'un texte de Eathanor ... ** https://accents-poetiques.com/index.php?/forums/topic/1266-les-papillons-crépusculaires/
  6. La cigale, n'ayant vu personne de tout l'automne, se trouva, venu l'hiver, en mal de congénère. Pas un seul petit ami : ni criquet, ni même phyllie. Elle alla tirer les bretelles de la fourmi, mère maquerelle la priant de lui envoyer quelque mâle pour la sauter jusqu'à la saison prochaine. - Je vous paierai, sans faire de scène, sous peu, c'est promis, croûtes et pains de mie. La fourmi n'est pas idiote Ainsi la reconnaissent ses potes. - Que faisiez-vous, aux chaleurs du rut ? dit-elle à cette culottée brute - Nuit et jour, surtout la nuit, Je rêvais sans faire de bruit. - Vous rêviez ? pauvre créature ! Eh bien maintenant : Ceinture ! https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/jean_de_la_fontaine/la_cigale_et_la_fourmi
  7. L'Amour est assis sur la table Du restaurant Et sur ce trône peu confortable Aux mauvais relents, Soufflent gaiement ces effluves Qui montent aux narines Comme pour rejoindre la cuve Au fond de la cuisine. Le globe des seins de la cuisinière Prend une grande importance Crève et crache le marmiton condottiere Comme un songe d'abondance. J'entends les clients à chaque table Prier et hurler Ce jeu est épouvantable Quand doit-il se terminer ? Car ce que sa bouche avide Eparpille en vomissant Monstre assassin, c'est trop acide Mon sang est agonisant ! https://www.poesie-francaise.fr/charles-baudelaire/poeme-l-amour-et-le-crane.php

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...