Aller au contenu
  • Sonnet lointain


      Auteur : Macedonski, Alexandru

    Je viens de loin : je viens d'un pays où l'artiste,
    Lotus ou mimosa, végète lentement,
    Où tout gémit et pleure, où tout est sombre et triste,
    Où, pour vivre, chacun ploie ou rampe humblement,

    Où le peuple abruti sommeille, fataliste,
    Pauvre fœtus qu'au front marqua l'avortement,
    Où tout un enfer hurle, et pullule, et subsiste,
    Vêtu de soie et d'or, gavé de pur froment.

    Et cependant, malgré la bêtise et la haine,
    Malgré que, défaillant sous le poids de ma chaîne,
    À chaque pas nouveau je tombe dans la nuit,

    Et que les pieds sanglants, mort à l'espoir, je sème
    Le long du noir sillon que je creuse sans bruit ;
    Ce pays, gouffre morne, est le mien et je l'aime.


    Illustration: Paysage de forêt avec une rivière, OTTO RUNGE Philipp, 1777-1810


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.


  • recherche.png

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...