Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

Aller au contenu
  • A. L.


    Toute espérance, enfant, est un roseau.
    Dieu dans ses mains tient nos jours, ma colombe ;
    Il les dévide à son fatal fuseau,
    Puis le fil casse et notre joie en tombe ;
         Car dans tout berceau
         Il germe une tombe.

    Jadis, vois-tu, l’avenir, pur rayon,
    Apparaissait à mon âme éblouie,
    Ciel avec l’astre, onde avec l’alcyon,
    Fleur lumineuse à l’ombre épanouie.
         Cette vision
         S’est évanouie !

    Si près de toi quelqu’un pleure en rêvant,
    Laisse pleurer sans en chercher la cause.
    Pleurer est doux, pleurer est bon souvent
    Pour l’homme, hélas ! sur qui le sort se pose.
         Toute larme, enfant,
         Lave quelque chose.

     

    Extrait de : Les rayons et les ombres (1840)


    Illustration: La tombe au bord de la mer, DAHL Johan Christian, 1820
    • Top 1



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Merci @Sophie  lire Victor Hugo est toujours un immense plaisir. 

    • En accord 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


  • recherche.png

×
×
  • Créer...