Aller au contenu
Kerlann

Cheminot

Messages recommandés

Kerlann

C’est avec joie, moi le minot,

que je revois le cheminot

qui fièrement me prit la main,

pour m’indiquer le droit chemin.

 

Chantent les prés et les coteaux

de Champ-Saint-Père à Chambretaud.

Pleurent la lande et l’estuaire,

de Savenay à Saint-Nazaire.

 

Il faut se faire une raison.

Et gagner d’autres horizons.

Un jour de pluie, dans une gare,

j’ai pris le train, sans crier gare.

 

De Perpignan, Prats de Mollo.

De Sète à Palavas les flots.

De Châteauneuf, près de Marseille,

 

à ciel ouvert, sous le soleil.

 

Mais que je parte en Amérique,

loin des rivages d’Armorique.

A Las Vegas, Sacramento !

Los Angeles, San Francisco !

 

Là où le vent d'autan m'emporte,

même au-delà des mers. Qu'importe !

 

Quand en chemin parfois je pense

Au cheminot de mon enfance,

c’est avec lui que je voyage,

Le cœur léger, dans les nuages.

Modifié par Eathanor
Mise en page
  • Aimé 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lina

Un bien joli périple conté sur fond de nostalgie, un coeur pour vous, et bienvenue ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf

Train en partance, l'esprit voyage déjà. De jolis mots pour l'exprimer. Bienvenue parmi nous. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hausman

Un voyage rétrospectif en quelque sorte. Très réussi à mes yeux ! Les passages avec différentes destinations m'ont agréablement rappelé ceux de La Nuit de Décembre de Musset, comme ceux-ci :

Citation

A Pise, au pied de l'Apennin ;
A Cologne, en face du Rhin ;
A Nice, au penchant des vallées ;
A Florence, au fond des palais ;
A Brigues, dans les vieux chalets ;
Au sein des Alpes désolées ;

A Gênes, sous les citronniers ;
A Vevey, sous les verts pommiers ;
Au Havre, devant l'Atlantique ;
A Venise, à l'affreux Lido,
Où vient sur l'herbe d'un tombeau
Mourir la pâle Adriatique ;

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

Bonsoir et bienvenue parmi nous, @Kerlann votre billet de train m'a emmenée en voyage avec toute la tendresse évoquée pour le cheminot. Coup de cœur pour ce beau poème !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...