Aller au contenu
Jeep

L’Ankou

Messages recommandés

Jeep

En arpentant la lande aux confins de la terre

Non loin de la falaise et des grands cormorans 

Au milieu des ajoncs et des rudes bruyères 

Il redoutait la nuit peuplée des korrigans

 

Il craignait la venue auprès du cimetière 

Des âmes trépassées de tous les revenants 

Qui retournent sans vie en ce monde éphémère 

Qui donne l’illusion et la foi aux vivants

 

Il parvint à l’église et le vent se leva

Fit sonner le bourdon qui indique les glas 

Le ciel était obscur et cachait les étoiles

 

Et il sut à l’instant quand l’Ankou apparut

Par sa faux inversée aperçue sous un voile

Que l’heure de sa fin était déjà venue

Modifié par Jeep
  • Aimé 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mohand

Des images très imaginables en ces temps macabres. 

Le texte  caresse  avec élance une dure réalité 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

Comme j'aime les légendes, les contes de fées (et de sorcières) et cette espèce d'aura qui entoure la Bretagne, sauvage et mystérieuse, je ne pouvais que vous en remercier par un cœur, merci,  @Jeep

  • Aimé 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rousselot

Moi j'aime bien l'Ankou...

elle vient causer, parfois,  avec moi, au petit matin quand je repeint de blanc ma petite tombe

que je prépare pour mes lendemains.

Merci pour ce bel écrit.

LRT 

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Darius

Jeep, "Roi du sonnet" on peut l'affirmer sans crainte. Respect de l'alternance des rimes féminines et masculines, 14 vers, césure parfaite, rimes se répondant etc...

Mais surtout un rythme sans faille et un sujet bien traité à la Victor Hugo.

Et puis comme il est bon de voir à l'oeuvre, une inspiration non alambiquée et limpide.

 

L'Ankou (en breton an Ankoù) est la personnification de la mort en Basse-Bretagne.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf

Un sonnet qui porte avec force une grande légende bretonne. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kanth

Le légendaire breton est une source inépuisable d'émerveillement, et de frayeurs aussi, il faut bien l'avouer, car beaucoup de figures sinistres se promènent la nuit entre landes et forêts, et malheur au malheureux qui s'attarde trop. L'une des plus impressionnante de ces mauvaises rencontres possible, est bien l'Ankou et sa charrette. Votre sonnet témoigne magnifiquement de cette crainte du marcheur nocturne qui scrute l'obscurité avec angoisse. L'atmosphère est si bien rendue qu'on en frissonne un peu à la lecture !

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...