Aller au contenu

Messages recommandés

Seawulf

Seule

« Un événement dont on se ressouvient

est déjà entré dans l’éternité » Kierkegaard

 

Lorsque la ligne de cœur

aux mains ouvertes

se dilacère comme un voile

au ciel azuré chevauchant l’espace,

alors,

les mouettes pleurent des cris

suintent des vagues de larmes

grondent et déchirent le silence

éventrent l’atmosphère bleu satin

et soudain,

le soleil devient froid

la lumière trop forte

et le noir s’installe.

 

Seule,

soirée remise, pas de tête à tête

pas de cavalier derviche

pas de retrouvailles

le monde vacille...

 

Seule,

ton crâne tempête,

plonge dans l’abîme

tes espérances s’assombrissent...

 

tu tombes,

corolle blanche recroquevillée

robe aux lèvres coquelicot

femme-fleur styliste d’amour

des perles de chagrin

roulent sur le taffetas...

 

Cueillie trop tôt

un soir d’été orageux

regard ténébreux

et long baiser prometteur

un jeune homme

était juste de passage.

 

Seule,

tu t’endors sur la plage

fœtus enroulé au bois flotté

réminiscences fragmentaires,

l’âme dévore l’absence

exulte la douleur !

  • Aimé 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Darius

Seawulf n'en finit pas de nous étonner par l'inventivité dont il fait preuve. Les images qu'il crée accrochent notre esprit et nous forcent à la réflexion.

Cette aventure d'un soir  marquée par des promesses non tenues, laisse un goût amer à celle qui se voit abandonnée.

Ce flirt court au bord de la mer n'est pas sans rappeler nos histoires adolescentes dans lesquelles les ruptures étaient douloureusement ressenties.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mohand

Quand le cœur est touché tout bascule.  Un tout élégamment repris. Merci.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

Coup de cœur pour cette solitaire qui s'endort en position de fœtus, position très parlante en psychanalyse.

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeep
Il y a 9 heures, Seawulf a dit :

les mouettes pleurent des cris

suintent des vagues de larmes

grondent et déchirent le silence

éventrent l’atmosphère bleu satin

et soudain,

le soleil devient froid

la lumière trop forte

et le noir s’installe.

La solitude face à la mer est encore plus profonde et ces vers en sont l’écho.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...