Jump to content

Recommended Posts

Darius

DESTIN

 

 

Que se passe t-il donc dans ces jours, plein d’angoisses

Dans ce fouillis obscur qui trouble nos parcours ?

Exubérances, liesses, regrets, amours

Les heures se bousculent,  nos pensées se froissent

 

Y a-t-il un moment où rien ne nous domine

Où la vie est le fruit de nos propres efforts

Ou la conscience choisit son propre port

Ou seul, nous nous faisons, mauvais ou magnanime?

 

Dans ce terrible jeu où chacun se débat

Sans connaître le but de l’éternel combat

L’arbitre sévère, n’a que  des cartons rouges.

 

Nous sommes des acteurs, inconscients , perdus

Car les dés sont pipés et nous tous suspendus

Au temps impérieux nous tenant sous sa gouge.

  • Aimé 4
Link to post
Share on other sites
Lina

Belle réflexion intimiste sur nos destins tantôt choisis tantôt subis. Elle est portée par un souffle poétique qui me laisse admirative !

J'aime tout particulièrement cette tournure : ..." nos pensées se froissent "... 😊

 

Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno
Il y a 4 heures, Darius a dit :

Ou la conscience choisit son propre port

Joliment exprimé. Un sonnet de grande classe. Bravo à vous!

Link to post
Share on other sites
Seawulf
Le 10/07/2020 à 17:20, Darius a dit :

Y a-t-il un moment où rien ne nous domine

Où la vie est le fruit de nos propres efforts

Ou la conscience choisit son propre port

Ou seul, nous nous faisons, mauvais ou magnanime?

C'est la vraie question ! Quand sommes-nous  enfin vrais ? Vaste débat. 

Link to post
Share on other sites
Mohand

Très joli sonnet. Je retiens ce très beau vers.

 

"Au temps impérieux nous tenant sous sa gouge".

 

Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...