Aller au contenu
Jean-Paul

Tante Margot

Messages recommandés

Jean-Paul

Je n’ai pas oublié, chère tante Margot,
Ton accueil chaleureux quand on rentrait d’Afrique ;
Ravi, je déballais des cadeaux magnifiques,
Des livres, des albums de Tintin, des Lego.
 

Je me souviens, vois-tu, de séjours merveilleux
À Westende, à Nieuport, sur ces venteuses plages
Où le ciel se couvrait si souvent de nuages ;
Mais le soleil brillait chaque jour dans tes yeux…
 

Tu sommeillais, plus tard, dans cette chambre sombre
Et triste d’hôpital ; tu souriais, dans l’ombre,
Je te prenais la main, nous faisions quelques pas.
 

La nuit, je pense à toi, douce tante Margot ;
Je vois briller tes yeux et j’entends, faible écho,
Ta voix me murmurant bien des choses, tout bas.
 

juillet 2020.

  • Aimé 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

Bonsoir et bienvenue, @Jean-Paul votre poème est touchant ; j'aime particulièrement cette strophe :

"Je me souviens, vois-tu, de séjours merveilleux
À Westende, à Nieuport, sur ces venteuses plages
Où le ciel se couvrait si souvent de nuages ;
Mais le soleil brillait chaque jour dans tes yeux…"

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeep

Un sonnet, un prénom, j’ai regardé la photo. Ce n’est pas moi: je n’ai pas de chien. Empathie!

Modifié par Jeep
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eau de brume

Une vieille carte postale en noir et blanc. Bel hommage à votre chère tante Margot.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kanth

Beaucoup d'émotions dans ce poème sans effets grandiloquents, tout en touches fines pour évoquer cette tante Margot.  Vous lui rendez un attendrissant hommage, d'une forme également belle.  Merci pour ce texte et la bienvenue !

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean-Paul

Merci à tous pour vos commentaires bienveillants...

Un mot d'explication : ma tante Margot avait deux ans de moins que ma mère et les deux femmes étaient très proches.

J'ai passé mon enfance au Congo. Une fois par an, nous rentrons en Belgique et j'étais toujours très heureux de revoir tante Margot, qui nous offrait des cadeaux, des bonbons, qui était si gentille avec nous... 

Nous passions le mois de juillet sur la côte belge, ma tante louait un appartement près du nôtre, on se voyait tous les jours, c'était le bonheur... 

Plus tard, ma tante à connu de gros problèmes de santé, de nombreux séjours à l'hôpital... 

Et puis, son fils médecin s'est suicidé, à 45 ans... Ma tante décédait un an plus tard, à un jour près... 

J'ai voulu rendre un hommage tardif (elle est morte en 2006) à cette femme gentille et généreuse, qui aurait pu avoir plus de chance dans la vie... 

Modifié par Jean-Paul

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf
Le 09/07/2020 à 08:46, Jean-Paul a dit :

Je me souviens, vois-tu, de séjours merveilleux
À Westende, à Nieuport, sur ces venteuses plages
Où le ciel se couvrait si souvent de nuages 

Un beau passage pour un bel hommage. Bienvenue @Jean-Paul parmi nous. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mohand

Bel hommage  à un personnage symbole du temps de tendresse.

 

Bienvenue sur ce site.

Modifié par Mohand

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Camine

Oui, tout est dit, un bel hommage, touchant. Bienvenue parmi nous!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...