Aller au contenu
Darius

Réveil de plume

Messages recommandés

Frédéric Cogno
Il y a 5 heures, Darius a dit :

Elle a le réveil lent

Tiens, cela me parle.... texte charmeur et instructif qui convoite de jolies lèvres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Filae77
Posté(e) (modifié)
Il y a 18 heures, Darius a dit :

Les images gigognes,

Glanées sur le chemin

Te forcent à la  besogne

Bonjour et merci @Darius pour ce beau partage. Les vers sont élégants mais sobres. S'agissant du fond le thème est bien présent du doute et

de l'humilité  -> Est-elle à la hauteur  mais l'idée développée dans le passage cité me plait particulièrement qui suggère qu'une certaine

accumulation (image de l 'emboîtement) riche et quantitative agirait comme un 'trop-plein' sur le narrateur.chez qui la poésie se comporterait

comme une seconde nature,impérieuse .-> te forcent   

un cœur

Modifié par Filae77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

Bonsoir @Darius votre poème sentimental a de belles formules ; cependant j'y relève une faute d'inattention : 

Le 08/07/2020 à 15:50, Darius a dit :

Et joints sans embarras

Tes lèvres à ses lèvres

impératif de joindre, pas de t, juste un s. 

Ceci dit, j'y dépose un cœur ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mercoyrol

Autant vous l'avouer tout de suite, j'ai un parti-pris et j'adore les poèmes en hexasyllabes, toujours très fluides et agréables à lire. Et encore plus si ceux-ci sont agrémentés de belles rimes qui reviennent à l'oreille tous les 6 pieds comme c'est le cas ici. Enfin, pour l'essentiel, le fond, j'aime à vibrer s'il s'agit de rêves et de sentiments exprimés à la fois avec simplicité et magie comme dans ce poème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
N'Silina
Posté(e) (modifié)
Le 08/07/2020 à 15:50, Darius a dit :

Loin de priver ta muse

De magiques élans

La fortifient, l’amusent.

L’emmènent dans le vent

Cette écriture rétive ou bien prodigue, rebelle ou généreuse, acide ou nostalgique, il faudrait tant de pages pour en décrire les qualificatifs.
Sous vos mots, la muse est bien vivante, à courtiser, à embraser, à embrasser !

Modifié par N'Silina

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kanth

A la lecture de votre texte engageant, nous viennent, pour paraphraser Cyrano, des fourmis dans notre plume ! La muse est là, qu'attendons-nous pour l'étreindre ? Vous l'avez vous-même fort bien embrassée dans ce poème !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf
Le 08/07/2020 à 15:50, Darius a dit :

Si longtemps endormie

Elle a le réveil lent

Des beautés alanguies

Aux gestes nonchalants

 

Le 08/07/2020 à 15:50, Darius a dit :

Va vite entre ses bras

Car  l’amour est si brève

Et joints sans embarras

Tes lèvres à ses lèvres

Un très beau moment de poésie. Des mots qui chantent tant de belles choses, avec une grâce céleste. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Epicene

Le style de texte qui me plaît...

Je l'ai adoré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Camine
Le 8/7/2020 à 15:50, Darius a dit :

Elle a le réveil lent

 

 

Le 8/7/2020 à 15:50, Darius a dit :

Les images gigognes

Des très belle images, une belle découverte!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...