Jump to content

Recommended Posts

Jeep

La vipère lovée sous le soleil d’été 

Dans l’attente alanguie au couvert des brindilles 

Symbole de patience et d’immobilité 

Se voit trahie par sa verticale pupille

 

On y lit la menace et la malignité 

La morsure en éclair  la queue qui se tortille

Avec un sifflement et l’agressivité 

Qui était contenue dans les yeux qui fusillent

 

L’amour est ce serpent dont vous êtes la proie

Vous ne l’apercevez qu’au tout dernier moment 

Alors qu’il est trop tard pour éviter l’émoi

 

Le poison s’en répand dans vos veines saignées

Et vous atteint au cœur au risque maintenant 

D’en devenir l’esclave et l’acteur résigné 

 

 

 

 

 

Edited by Jeep
  • Aimé 7
Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Puisse être ainsi et faire naître des anti dot

 

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Eathanor
Il y a 8 heures, Jeep a dit :

L’amour est ce serpent dont vous êtes la proie

Vous ne l’apercevez qu’au tout dernier moment 

Alors qu’il est trop tard pour éviter l’émoi

Petit témoignage personnel quand on le voit venir, il est parfois moins traître 😉 

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
Epicene
Il y a 11 heures, Jeep a dit :

 

L’amour est ce serpent dont vous êtes la proie

Vous ne l’apercevez qu’au tout dernier moment 

Alors qu’il est trop tard pour éviter l’émoi

 

 

J'ai beaucoup apprécié votre texte @Jeep et dans le fond, je suis d'accord avec vous...

Merci pour ce plaisir !

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Mercoyrol

Le parallèle entre l'amour et cette vipère est ici superbement mis en vers pour le plus grand plaisir du lecteur... Heureusement, il existe des fins heureuses et la morsure peut être au contraire vivifiante, rajeunissante et revigorante.

Une vérité incontestable : Jeep, vous êtes maître dans l'art du sonnet ! 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Seawulf

Voilà une bien jolie manière de réhabiliter le serpent, qui d'ordinaire,  nous apparait bien moins sympathique. Néanmoins, on peut se raccrocher en l'occurrence, au serpent fertile, gardien de l'arbre cosmique. 

Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...