Jump to content
Camine

Rouge pyrrole

Recommended Posts

Epicene

Une Poésie artistique qui m'a séduite...

Merci Camine pour ce(s) beau(x) partage(s)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lina

Je reviendrai déposer un coeur bleu sur votre rouge pyrrole, une très jolie nuance proche de la garance.

J'aime beaucoup cette alchimie des couleurs et des émotions qui semble vous avoir guidée dans l'écriture de ces superbes vers!

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep
Posted (edited)

La création artistique n’est que poésie de mots, de matière ou de sonorités, comme ici ce poème accompagnant la peinture.

Edited by Jeep

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Camine,

 

Il y a 18 heures, Camine a dit :

un bout d'intimité au gout d’hémoglobine.

Un goût de sang frais sur les canines de l'éternité. Et hop ! un coeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf
Le 06/06/2020 à 12:23, Camine a dit :

la cloche de mon rire est rouillée.
les pensées sommeillent aux contours de mes pupilles.
sombre présence, je suis la prison de toutes les couleurs.
je voile et je dévoile.
j'avale les derniers fils de l'aube.

Ce passage est magnifique. Poésie picturale très réussie. Des mots, des couleurs, une ambiance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moïse
Le 06/06/2020 à 12:23, Camine a dit :

lentement un cocon se déchire et sur la toile 
un bout d'intimité au gout d’hémoglobine.

 

le pinceau tombe. ma soif s’immortalise.
la toile est achevée.

Un tableau qui prend vie sous le toucher émotionnel de l'artiste, c'est remarquable, un cœur pour ce bijou !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Un très joli poème @Camine comme tu sais nous en offrir, aux poils de soie d'un pinceau rougi. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Le 06/06/2020 à 12:23, Camine a dit :

la pluie m'inspire, la peur de moi-même j'expire.
lentement un cocon se déchire et sur la toile 
un bout d'intimité au gout d’hémoglobine.

 

On en voit tant sur la toile de ces bouts d'intimité au gout d'hémoglobine...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno
Le 06/06/2020 à 12:23, Camine a dit :

j'avale les derniers fils de l'aube.

L'arrêt niais sur les choses n'est pas par vous. Votre poésie enlève le surfait, la matière vile, pour façonner, travailler, sculpter, polir, féconder même la beauté.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kanth
Posted (edited)

C'est un plaisir rare de lire des vers libres d'où émane une telle force authentique. Ici, nulle esbroufe de mots cabotins, point d'enfilade d'adjectifs sophistiqués mais vides ou d'images artificielles, sans rime ni raison. Au fil prenant de votre texte, un sens puissant se devine, sibyllin peut-être, mais qui nous emplit peu à peu jusqu'à l'évidence de la toile finale.

Merci infiniment pour ce poème, à priori d'une esthétique éloignée de mes formes de prédilection, mais que j'ai lu et relu avec bonheur ! Je regrette de ne pouvoir mettre qu'un seul coeur !

Edited by Kanth
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Tachisme poétique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...