Jump to content
Yan

Les frêles dimanches.

Recommended Posts

Yan

Et les frêles dimanches 
S'égrènent aux fines tranches 
De rôtis découpés 
Dans les plats en terre-cuite.

 

Sous les fleurs équeutées 
Noyées en vases de grès 
Des pétales s'ennuient 
Et se fanent d'attendre

 

Un réveil a posé
Sur un coin de buffet
Son cœur qui tiquetaque,
Et bégaie des regrets.

 

Au sol qui s'impatiente 
Du balai de paille jaune 
Un chien ouvre les yeux, 
Sur le soir qui s'enfuit.

 

La maison s'ensilence,
Un parfum de compote
S'envole sans un bruit. 


Au piano quelques notes 

En attendant la nuit...

 
  • Aimé 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Yan,

 

Tu m'invites ? Et hop ! un coeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kanth

Un joli texte en demi-teinte, comme le bonheur du dimanche, qui a toujours un je ne sais quoi de mélancolique. J'aime la décroissance des strophes vers la fin, 4, 3 et 2 vers...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Nous avons tous en mémoire ces dimanches hors du temps dans le calme d’une maison quelque part en France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Il y a 5 heures, Yan a dit :

Et les frêles dimanches 
S'égrènent aux fines tranches 
De rôtis découpés 
Dans les plats en terre-cuite.

Il ne manque qu'une chose pour  que votre poème achève de me faire fondre : le sacro-saint poulet dominical qui éveille en moi une douce et profonde nostalgie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Si on avait su, seulement, qu'ils étaient si frêles ... et qu'ils ne dureraient pas ! Mais on a conservé leurs parfums, ceux de l'enfance ... Merci pour ce beau moment @Yan 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

La lenteur des Vieux de Jacques Brel et cette saveur qui imbibe tes vers cher Yan. Je retrouve ce grand texte avec plaisir. Fan depuis toujours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

En attendant la nuit... fragilité du moment où tout est posé et repose. Un goût de compte à rebours dans ces vers qui nous rappellent de saisir ce qui est avant la disparition finale. L'ambiance est très bien rendue et le tableau peint vivide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Même les sons s'atténuent, tout s'efface dans ce temps au présent que l'on lit au passé. Une douce mélancolie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Toujours ce mélange d'images de l'observateur avec les souvenirs égrènés...

Une atmosphère, une nostalgie.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Une belle scène de vie joliment racontée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Camine

Une très belle mis en scène visuelle!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Très beau et pourtant je hais les dimanches. 🙂 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...