Jump to content

Recommended Posts

Eau de brume

Le futur lecteur "d'entre les lignes" est prévenu : il devra être intelligent,sensible et...,comme ce petit poème qui lui est dédié et dans lequel l'art de l'arrangement floral est si finement traduit .

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
Jeep

La musique est dans le silence, l’art floral et la sculpture dans l’espace qui les entoure, l’aquarelle dans les blancs et la poésie dans les non-dits. Merci @Lina pour ce poème tout en délicatesse japonisante.

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Les silences disent toujours des choses aux poètes. J'aime cette plénitude et cette lenteur. Joli texte!

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Beaucoup de pudeur et de subtilité exprimées dans ces lignes, qui en disent plus long

que de grands discours trop explicites 😉 

Link to post
Share on other sites
Moïse

Les silences renferment le langage du cœur que seul son tambour dénonce, merci pour ce très joli texte Lina !

  • Aimé 2
Link to post
Share on other sites
Camine

Le silence est le sommeil des sons, un beau texte, merci pour votre partage.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Mercoyrol
Il y a 23 heures, Lina a dit :

Où je me dénoue

De ces entretissages

Que c'est doux et bien dit !

Il y a 23 heures, Lina a dit :

Un désir mûrit

Là dans ces non-dits

Aimer celui

Qui saura lire

Entre mes lignes

Déjà, lire ces lignes est un intense privilège...

Je chausse mes lunettes pour lire entre ces lignes !

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
Cisco

Un poème épuré comme cet arrangement floral, il propose un accès à une autre dimension où les pleins les déliés et le vide ont chacun leur place. 

Vous avez une belle écriture. 

Edited by Cisco
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Il n'y a qu'un très bon poète pour pouvoir lire entre les lignes le délicat, presque l'invisible !

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Eathanor
Le 23/04/2020 à 21:33, Quetzalc a dit :

J'ai tout de suite compris que le vrai sujet du poème était un éléphant sous la neige

Oui mais était-il rose cet éléphant ? 😉 

Sinon, Lina, j'ai trouvé ce poème sur les hippopotames jaunes à pois rouges absolument magnifique...

Bon, plus sérieusement, comme souvent avec votre plume, j'ai été sous le charme.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Lina

 

Moi, si tu me prends par le bout du coeur d'ikebana, je dépose sur tes vers un bouquet de ravenelles du Cotentin où je ne peux aller ! Et hop ! un coeur.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Seawulf
Le 23/04/2020 à 20:34, Lina a dit :

Le vide n’est pas périlleux

Bien mieux que le plein

Il encre

Il ancre

Un instant de sagesse

S’y installe

Magnifique délicatesse, où l'art de faire vivre les fleurs et les âmes.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

La poésie est aussi par essence l'art de la composition. La votre a la délicatesse des sincérités.

Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...