Jump to content
Frédéric Cogno

A travers la campagne

Recommended Posts

Yan

Cher Fred, ce poème est un régal de tous les sens! Il nous fait écouter, voir, sentir et comme une belle friandise (la mérite-t'on tant elle est belle et douce?), il nous permet de goûter à ton immense talent!

Te lire, te relire, voilà un plaisir intelligent et indispensable de ces moments...

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Vous emplissez nos sens de couleurs, de sons, de traits qui sont un vrai hymne à la joie et aussi un fort rappel pour ne pas dilapider ce que l'on a et que l'on ne prend le temps voir.

il y a 26 minutes, Frédéric Cogno a dit :

N'allez pas l'étrangler

En ces temps pollueurs,

Sachez la respecter

Comme une grande sœur

Apprenez à l'aimer

En suivant les saisons,

Lancez-lui des bouquets

Pour toujours sous les ponts,

Et en liesse,

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Epicene

Le fin gourmet que vous êtes nous régale à chaque poème, et ce, peu importe le registre, vous excellez partout 😉

Je repasserai vous livrer un coeur que je n'ai plus 😕

Merci pour ce moment Monsieur !

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Ce texte m'a fait penser à "l'Eau vive" de Guy Beart...

et j'ai beaucoup aimé ce très joli passage :

Il y a 3 heures, Frédéric Cogno a dit :

Danseuse hallucinée

Aux yeux bleus-verts-orages,

Dans l'heureuse vallée

Verdoyante d'hommages,

A chaque seau jeté

En ses dessous bouffants,

C'est comme un nouveau-né

Qui viendrait en chantant

Aux labours.

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb

En vous lisant , j'ai une envie de m'asseoir dans le pré pour écouter la vie qui traverse la campagne.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quetzalc

S'il n'en devait rester qu'une :

4 hours ago, Frédéric Cogno said:

Danseuse hallucinée

 

Aux yeux bleus-verts-orages,

 

Dans l'heureuse vallée

 

Verdoyante d'hommages,

 

A chaque seau jeté

 

En ses dessous bouffants,

 

C'est comme un nouveau-né

 

Qui viendrait en chantant

 

Aux labours.

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Camine

Tout à laver... Ces beaux vers nettoient et éclairent!

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

On ne sait où piocher, tout est savoureux, merci.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eau de brume

Je m'associe à tout ce qui a été dit. Vous êtes un virtuose et j'applaudis de tout mon coeur .

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Bonjour @Frédéric Cogno je sais à quel point ta poésie est savoureuse, je viens toujours te lire avec un égal plaisir et ne suis jamais déçue ! Un cœur, bien sûr ! 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Si je me plais à disséquer les faiblesses humaines, tu excelleras toujours Frédéric à illuminer les voiles de l'amour. N'aurais-tu pas un Ruggieri dans tes parents lointains ? Mais p... que c'est beau !

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Frédéric Cogno,

 

Un coeur enthousiaste pour ce poème d'enfer que j'ai failli manquer à cause de l'avalanche de vers qui déferlent sur AP ! Un souffle du feu de Dieu ! Une prosodie infernale ! Man, Bravo !

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Evenos

j'aime beaucoup surtout en ces temps là

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix
On 4/23/2020 at 2:19 PM, Frédéric Cogno said:

Apprenez à l'aimer

En suivant les saisons

 

On 4/23/2020 at 2:19 PM, Frédéric Cogno said:

Qu'elle embrasse nos vies

De sagesse.

 

Tout est dit !
La campagne comme meilleure compagne ?... Amen 😊❤️

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Une frénésie de nature au cœur de l'âme humaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

On dirait un bouquet final, entre Mistral et Pagnol, la joie gourmande des mots et un paysage qu'on soupçonne méditerranéen.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moïse

Tu nous offres ami Fred, une palette de couleurs par le biais de ces vers qui colorient une très jolie toile poétique.

Une balade à travers cette campagne en ce mois de Mai, la petite laine sur l'épaule nous voilà en chemise courte

et on déambule au gré des chants d'oiseaux, mais aussi des parfums que distille la belle et noble nature, "lorsqu'elle est épargnée

par les activités qui vont à l'encontre de la poésie".  🙂 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...