Jump to content

Recommended Posts

Camine

d'habitude je dormais
dans sa moitié d'oiseau
et je tirais avec le talon 
des caravanes de rêves
dans son vol.

 

maintenant
il me serre entre les paupières 
jusqu'à ce que je coule 
à travers ses pensées
comme un chuchotement.

 

et le blanc attaque les tempes 
et le noir les pensées.

  • Aimé 6
Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Je retrouve votre plume avec plaisir et enrubanne mes frissons...

Link to post
Share on other sites
Epicene
Il y a 6 heures, Camine a dit :


et je tirais avec le talon 
des caravanes de rêves
dans son vol.

 

J'ai particulièrement aimé ces caravanes de rêves...

Merci Camine pour ce joli moment

Edited by Epicene
Link to post
Share on other sites

Petit film en noir et blanc qui raconte une histoire qui passe du rêve au cauchemar...peut être

Mais c'est joliment bien écrit.

Link to post
Share on other sites
Moïse
Il y a 21 heures, Camine a dit :

maintenant
il me serre entre les paupières 
jusqu'à ce que je coule 
à travers ses pensées
comme un chuchotement.

Des vers qui m'attirent irrésistiblement !

Link to post
Share on other sites
Seawulf
Le 17/04/2020 à 18:52, Camine a dit :

maintenant
il me serre entre les paupières 
jusqu'à ce que je coule 
à travers ses pensées
comme un chuchotement.

 

et le blanc attaque les tempes 
et le noir les pensées.

Un petit chef-d'oeuvre de poésie. 

Link to post
Share on other sites
Camine

Un grand merci à tous et toutes pour votre passage, une belle soirée à vous!

Link to post
Share on other sites

Il se passe des choses si fantastiques dans votre poésie que d'y laisser un organe battant est une évidence. Merci.

Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...