Jump to content
Aubussinne

Horizon

Recommended Posts

Aubussinne

Horizon

 

Horizon, une ligne, un point de fuite / mon corps a l’envie de grimper / voir loin / très loin / ligne découpée ou arrondie / qui sait vraiment ? on ne sait plus / cette frange au lointain en dos vouté, en points perdus / en flou, en incertain, en éternel / ce tracé flou et indécis des toits et des clochers / ce flou ébouriffé et rond des chênes, ce flou long des frênes, des flèches des sapins /  ce flou des champ bruns / ce flou des labours qui rayent les collines / ce flou des sillons féconds de mille germes / ce flou où les crêtes avalent les sommets, les gaves leurs vallées / ce flou brumeux sans ruisseau et sans fleuve  / ce flou en miroir des lacs et des rivières / ce flou sans pic, sans creux , sans relief / sans noir, ni blanc, quelque argent en couleurs de voiles blêmes / ce trouble flou / la terre devient plaine / en traits, en bandes, en diagonales et damiers / ce vague flou en ombres douces mangées par les reflets / ce flou flottant de la matière / apaisée /.

 

Horizon sans trace de corps d’hommes / sans mouvement, sans guerres et sans combats / ces flous fondus des marques du labeur / millénaire / Horizon en quatre coins / les yeux se perdent et cherchent / matière ocre verte en ivresse sur un radeau qui danse, tangue, oscille, bouge immobile / immobile / le silence attendu,  écouté / surprenant / inconnu / sans bruit, sans son, sans voix, sans cri / sans vie d’homme / invisibles / Horizon sans hommes /.

 

Horizon sur les champs en océan de terre / les vies dans l’air perdues en traits dans les bleus vers les gris / petit point noir, virgule sombre / un trait blanc, un vaisseau / dans le ciel, un trait blanc /. Le bleu du ciel devient ma mer / mer nue / les vagues en traits si souples sans cadences, sans furies / sans litanies des chants humains / je regarde de la berge de ce que l’on sait vers l’océan inconnu que l’on sent / mer infinie / presque mobile / les nues / la terre simple / le ciel mer nu / peau contre peau dans tout leurs flous / infinis, indolents, solubles, assoupis / sans vie d’hommes / invisibles / le vert se fond au bleu intouché /.


__________________________

  • Aimé 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno
Il y a 13 heures, Aubussinne a dit :

Horizon sans hommes /.

Il suffit de couper le courant.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Camine

La source intarissable de l'imaginaire fabuleux et la poésie spontanée! Un coeur pour vous!

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian Bello

je crois reconnaître l'inspiration et l'expiration de nos chères Pyrénées!

bravo pour cette source intarissable sans que ça gave...

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb

Autour du mot horizon, des sommes d'idées, map mapping, un écran translucide que les mains déplacent pour apercevoir tous les possibles.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Merci pour votre poème tout horizon, comme une caméra qui se déplace à toute allure, saisissant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean Luc
Posted (edited)

Un poème virtuose plein d'espoir sur cet horizon qui fascine tant et qu'on peut imaginer à cause du confinement actuel bien sûr. Mais c'est aussi l'horizon qui réveille l'imagination de la poétesse et qui la plonge dans la création, libre en pleine nature ou même seule dans son bureau.

Edited by Jean Luc
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Merci à chacun @Frédéric Cogno , @Camine , @Christian Bello , @Eobb , @Muriell , @Jean Luc , @Eathanor pour vos commentaires et vos cœurs.

 

Dans les piémonts, un pic, un belvédère offrent vite aux yeux le déroulement des collines, vallées et plaines sans aucun mouvement, sans bruit  et sans la logorrhée des médias. Le temps y devient lent et l'air libre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...