Jump to content
Eobb

Terre jeune

Recommended Posts

Joailes

 

Il y a 22 heures, Eobb a dit :

Tu retournes mes convictions à chaque respiration

Et je te remercie de ne pas laisser mon esprit s’enterrer

Et j’aime penser que mes appétits apaisent ton ventre rond

Derrière ce lointain monde plat qui sent le réchauffé

j'aime bien cette notion de dire merci, la surprise est toujours là, et nos esprits vivent grâce à ces respirations inspirations ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

Je voyage surement dans l'imaginaire d'une exploratrice de terres vivantes, qui respirent, se nourrissent et se déplacent sur une ligne surréelle. Un coeur qui bat pour cette terre jeune qui me paraît pourtant déja si sage. Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf
Le 25/03/2020 à 22:57, Eobb a dit :

Sur les prières oubliées d’une jeune femme chantant l’hyménée

Habilement façonnée par des mains aux formes inconnues

Terre jeune affamée

Tu retournes mes convictions à chaque respiration

Une poésie voyageuse et attendrissante de beauté. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Camine

Une belle escorte vos mots, une sensibilité poétique à fleur de cœur, merci pour le partage!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne
Le 25/03/2020 à 22:57, Eobb a dit :

 

Et j’aime penser que mes appétits apaisent ton ventre rond

Derrière ce lointain monde plat qui sent le réchauffé

Et dans tes entrailles vrombissantes et volcaniques

 

Ce texte  nous invite à tellement de réflexions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Une poésie qui ose chanter un âge d'or celui de la terre promise loin du monde préfabriqué.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb
Le 26/03/2020 à 15:26, Eathanor a dit :

Merci pour cette savoureuse lecture Eobb.

Merci Eathanor.

Il y a 21 heures, Joailes a dit :

 

j'aime bien cette notion de dire merci, la surprise est toujours là, et nos esprits vivent grâce à ces respirations inspirations ! 

La surprise est toujours là, je te rejoins entièrement Joailes.

Il y a 16 heures, Muriell a dit :

Je voyage surement dans l'imaginaire d'une exploratrice de terres vivantes, qui respirent, se nourrissent et se déplacent sur une ligne surréelle. Un coeur qui bat pour cette terre jeune qui me paraît pourtant déja si sage. Merci.

L'enfant se dit sage lorsque Noël approche, la Terre n'est pour moi n'est ni sage ni autre chose, elle "est", l'être humain est un enfant. Merci.

Il y a 11 heures, Seawulf a dit :

Une poésie voyageuse et attendrissante de beauté. 

Voyager avec les mots.

Il y a 10 heures, Camine a dit :

Une belle escorte vos mots, une sensibilité poétique à fleur de cœur, merci pour le partage!

Les mots sont des trésors lorsqu'ils deviennent escorte.

Il y a 8 heures, Aubussinne a dit :

Ce texte  nous invite à tellement de réflexions.

La pelote semble de l'extérieur une somme de fils et la réflexion se demande combien il y a de fils mais plus facile à écrire.

Il y a 8 heures, Frédéric Cogno a dit :

Une poésie qui ose chanter un âge d'or celui de la terre promise loin du monde préfabriqué.

La Terre est une île, à tous d'en faire une promesse.

 

Merci à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
O Salto

Il y a une telle légèreté de la profondeur dans votre regard sur le sens caché de la vie et de la fécondité de l'histoire que j'en aime toucher le poème ! Merci ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Le limon fertilise, à chacun de savoir regarder ce qui pousse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Tes poésies sont comme des limons fertiles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb
Le 27/03/2020 à 22:03, O Salto a dit :

Il y a une telle légèreté de la profondeur dans votre regard sur le sens caché de la vie et de la fécondité de l'histoire que j'en aime toucher le poème ! Merci ...

Enfant silencieuse, j'aime observer et m'interroger depuis petite, je suis en quête de simplicité.

Le 28/03/2020 à 06:34, Natacha Felix a dit :

Le limon fertilise, à chacun de savoir regarder ce qui pousse.

Et il y a tant de beautés et d'émerveillements.

Il y a 1 heure, Gabriel Montigny a dit :

Tes poésies sont comme des limons fertiles.

Merci infiniment Gabriel pour ce commentaire qui me va droit au coeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...