Jump to content
Evenos

Foule sentimentale

Recommended Posts

Evenos

Là à l'abri des regards impudiques

Dans un coin perdu de la république

Sur le temps qui semble long

Lina survit

Sous une chape de plomb

 

Au bout du ghetto

Elle habite dans une barre sans fin

Loin de l'oasis rêvé de son enfance

Avec son foulard qui l'isole

De la chaleur humaine

 

Et la pluie et le vent et la brume

À sa fenêtre aux carreaux gris

Viennent la voir

Flux et reflux

Émergent des réseaux

Comme deux visages cachés

Seuls hors de la sphère

Malgré l'inhumation

Dans sa cage à lapin

 

Prise éprise reprise en crise

Par la foule qui s'élance

Et qui balance son porc

La foule foule son foulard

 

À l'ombre d'une poubelle en feu

Au pied du mur

Un fou mange du lard

Son foulard s'en fout

Tout est bon dans le cochon

Et la camisole en raffole

Comme un sans papier

À l'estomac vide

Et au regard livide

 

Foule sentimentale

Encore un mythe

D'une réalité sociale

Dans le quartier d'à côté

L'art s'affiche sans retenu

Que la lumière photographique rend beau

 

Proche d'une fleur lointaine

Qui parcourt un champ chaotique

Là à la naissance d'un futur

Au parfum d'un sentiment rare

Sa nuque sourit à sa chevelure

Maudissant la foule qui la voile

L'homme qu'elle avait aimé

 

Lina s'est libérée

  • Aimé 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Bonsoir @Evenos et bienvenue parmi nous  ! J'ai bien aimé écouter votre poème qui dit beaucoup de choses ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

Bonjour,

Ce que j'aime dans ton poème c'est ce portrait d'une feminité, là la thématique est montrée, mais c'est avant tout la femme qui est visible 

Le 23/03/2020 à 13:59, Evenos a dit :

roche d'une fleur lointaine

Qui parcourt un champ chaotique

Là à la naissance d'un futur

Au parfum d'un sentiment rare

Sa nuque sourit à sa chevelur

Enfin je trouve.

Merci j'ai adoré te relire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne
Le 23/03/2020 à 13:59, Evenos a dit :

 

Et la pluie et le vent et la brume

À sa fenêtre aux carreaux gris

Viennent la voir

Flux et reflux

Émergent des réseaux

Comme deux visages cachés

Seuls hors de la sphère

Malgré l'inhumation

Dans sa cage à lapin

 

Déjà l'enfermement ! et un temps infini encore pour s'en libérer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb
Le 23/03/2020 à 13:59, Evenos a dit :

Un fou mange du lard

Son foulard s'en fout

L'esprit écrit "foulard" et une autre partie de l'esprit pense en même temps "fou" et "lard" et voilà que ce fou voit le jour et vient s'inscrire dans votre poème. J'aime ces jeux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Evenos
Le 26/03/2020 à 16:36, Eathanor a dit :

Vous avez su traiter de façon adroite cette thématique. 

Je ne sais pas si je suis adroit mais je ne suis pas gaucher... Merci

Le 26/03/2020 à 21:59, Joailes a dit :

Bonsoir @Evenos et bienvenue parmi nous  ! J'ai bien aimé écouter votre poème qui dit beaucoup de choses ... 

Je ne savais que mes poèmes parlaient, heureux de les entendre... Merci

Le 27/03/2020 à 05:31, Muriell a dit :

Bonjour,

Ce que j'aime dans ton poème c'est ce portrait d'une feminité, là la thématique est montrée, mais c'est avant tout la femme qui est visible 

Enfin je trouve.

Merci j'ai adoré te relire.

Ah... Je serais pour une fois d'accord avec Aragon . « L'avenir de l'homme, c'est la femme. Elle est la couleur de son âme. » Merci 

Le 27/03/2020 à 10:08, Aubussinne a dit :

Déjà l'enfermement ! et un temps infini encore pour s'en libérer.

Tout enfermement n'est pas toujours volontaire ou involontaire... Je cherche ! Merci

Il y a 21 heures, Eobb a dit :

L'esprit écrit "foulard" et une autre partie de l'esprit pense en même temps "fou" et "lard" et voilà que ce fou voit le jour et vient s'inscrire dans votre poème. J'aime ces jeux.

Oui j'aime jouer avec les mots... La langue Française est riche grâce à cette particularité... Merci

Edited by Evenos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...