Jump to content
Joailes

Le printemps revient toujours

Recommended Posts

Joailes

 

 

Au rendez-vous des heures tourmentées du temps, il n'y avait personne , plus un être vivant.

Il est singulier de se sentir seul sur la planète ; et pourtant rien n'est changé, les fenêtres sont fermées les portes cadenassées, les bazars ont bazardé leurs fanfreluches ; il est temps de savoir où sont les vraies valeurs peut-être chez le boulanger où le four est toujours allumé, peut-être chez le berger dans l'haleine des moutons ?

Rien n'empêchera jamais de fleurir les amandiers ni les poètes d'écrire les cœurs brisés ; après une très longue marche pour rejoindre la terre, l'amoureux de solitude s'aperçut qu'il était tard, peut-être trop tard pour tendre sa main mais il y avait tant de fleurs sur le chemin qu'il retrouva son potager, intact et son chien qui l'avait attendu devant la porte.

Les arbres l'ont enlacé, il a pleuré, immunisé.

Il a rejoint sans bruit son nid, un grand vent s'est levé, chasseur sans arme, les paroles se sont envolées à travers les collines et les masques sont tombés pour respirer à fond l'odeur du pain, du four qui s'allume, qui s'éteint, des moutons sans inquiétude et puis le long apaisement des aubes d'orangers quand les fleurs s'éveillent, le cœur gai, malgré ...

Et puis soudain, c'est le printemps aux heures paisibles du temps et tout s'éveille.

(J.E. Mars 2020)


 

  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Quelle douce et belle invitation à prendre la vie telle qu'elle est et telle qu'elle vient. Décidemment, le monde qui nous est proposé nous impose aujourd'hui l'expérience de l'individualisme jusqu'à son extrême….mais sans la solution de vie car nous ne pouvons  vivre les uns sans les autres sans partager.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Une poésie amie que je connais bien et qui m'accompagne....Un grand merci Joëlle.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ahmed Ben Mahmoud
Le 15/03/2020 à 22:11, Joailes a dit :

 

Les arbres l'ont enlacé, il a pleuré, immunisé.

 


 

Lassitude et errance de l'être humain...La nature ne s'épargne pas pour le protéger....Une ode à la nature et à la vie simple. Belle prose poétique. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...