Jump to content

Fantasme 5


Recommended Posts

Marc Hiver

Au cirque Medrano, alors antipodiste,

Je faisais tournoyer en string ma partenaire

Sous les bravos fusant tout autour de la piste,

Mais c'était sur mon bout que tenait son derrière !

 

Le spectateur naïf, le petit ou le grand,

N'y voyait que du feu, pensant qu'au lieu des pieds

Une tige d'acier servait au demeurant

À la force des bras de moyen controuvé.

 

Pourtant adroitement, mon sexe enorgueilli,

Durant le numéro et juste sur le gland,

À son kamasutra ajoutait la toupie.

 

Attraction publique à jamais révolue,

Désormais réservée au déduit des amants

Où envoyer en l'air sans complexe un beau cul.

 

Edited by Marc Hiver
  • Haha 4
  • Surpris 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Marc Hiver a dit :

Au cirque Medrano, alors antipodiste,

Je faisais tournoyer en string ma partenaire

Sous les bravos fusant tout autour de la piste,

Mais c'était sur mon bout que tenait son derrière !

 

On ne dira jamais assez les vertus de la vaseline, au cirque comme en poésie! 😄

 

Link to post
Share on other sites
Lastcap

Certains ingénieurs lubriques ont tiré du cirque des idées peu catholiques.

Vous devez en faire partie, en génie du sonnet, tout en souplesse et sans complexe.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Je suis sure qu'il y a du vécu là dedans... ☺

Merci Marc Hiver pour votre poème fantastique qui m'a beaucoup interrogée.

Link to post
Share on other sites
Ameline

Heureusement que le sonnet est intitulé "fantasme 5 ", sinon je n'aurais plus voulu accompagner mes petits enfants au cirque du village !

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Mohand

Texte plaisant à double sens.

Une attraction à la carte, réservée aux amants! 

Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...