Jump to content

Fantasme 4


Recommended Posts

Marc Hiver

Mon épouse m'a dit, le grand soir de nos noces,

Respecter le contrat — séparation de biens —

Dont sa virginité réservée au big boss

Qui me ferait cocu, pour peu qu'un jour prochain,

 

Lassée de nos ébats après cinq ans passés

Lorsque viendrait le temps de jeter à la fosse

Commune des chagrins, s'il faut dépareiller

Des paires les moitiés qui chacune s'en brosse

 

Des regrets obligés, des serments qui s'émoussent ;

Et moi, ma chère et tendre, à la cote d'argus,

La revendrais bien mieux en lui laissant sa housse,

 

Car il est plus d'un temple, à la bonne franquette

— Et fortune du pot — sans jouer les gugusses,

Où honorer sa mie, qu'elle y chante à tue-tête !

 

 

Edited by Marc Hiver
  • Aimé 4
Link to post
Share on other sites
Mohand

L’ère impose ses mots et ses habitudes.

Au lieu de dire famille nous dirons société (contrat oblique).

J'ai eu ma dose d'humour. Merci Poète.

Link to post
Share on other sites
Jeep
Il y a 2 heures, Marc Hiver a dit :

Et moi, ma chère et tendre, à la cote d'argus,

La revendrais bien mieux en lui laissant sa housse,

Avec l’étui d’origine les objets d’occasion ont toujours une valeur ajoutée!😄

Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...