Jump to content
N'Silina

L’Argile des mots

Recommended Posts

N'Silina

L’Argile des mots

Il y a le noir puisqu’il me fait t’écrire
Cette ombre-soie qui fait lumière
Lorsqu’elle effleure ton regard

Il y a l’ocre où tremble le chagrin
Tels ces jardins après la pluie
Quand chaque larme est un pendant d’oreille
Dans l’éclaboussement du soleil

Il y a le bruissement des livres
Le froissement, le murmure
Ces fragrances d’épices des pages que tu tournes
Dont tu dévoiles à voix haute le secret, le sacré

Il y a le chant de ta bouche
A peindre, à embraser, photo volée
Ses rocailles et ses velours
Son rire de geai, sa danse fauve

Il y a la brûlure des écrits
Leur bouquet de joie
Leur fleuve tendre
Leurs arabesques
Et cette encre de sang
Profonde, impérieuse, messagère !

Et puis Toi, le passeur de paroles…

  • Aimé 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@N'Silina vous avez créé une belle émotion en moi. J'aime particulièrement " Ces fragrances d’épices des pages que tu tournes ".

Share this post


Link to post
Share on other sites
JcJaZz

C'est beau et c'est authentiquement poétique !

Un petit côté "Eluardien" comme beaucoup de vos poèmes : des mots simples, sincères et francs, pas d’artifices ou de sophistications excessives, des harmonies et des sonorités subtiles et surtout de vraies images poétiques qui sortent des "tripes" et qui impressionnent

Et puis bravo pour le titre

Merci

 

Edited by JcJaZz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

C'est très beau ! Merci pour cet instant de pureté !

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'Silina

Merci Eathanor, Yguemart, JcJazz et Jeannine B pour vos échos flatteurs. Il est toujours étonnant de constater combien un texte, une chanson, une toile, un scénario, un bijou vivent leur propre vie et vont toucher autrui, nous offrant en retour un nouveau reflet, un autre son 😉.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille

Je ne l’avais pas lu, c’est doux et beau, quant à cette larme pendant d’oreille, sublime j’entends le son cristallin de la goutte qui tombe

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Un texte d'une grande profondeur poétique, à fleur de peau, qui raconte l'histoire de cet Autre qui compte. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cisco

Ce texte fait naitre des images magnifiques.

"Tels ces jardins après la pluie
Quand chaque larme est un pendant d’oreille
Dans l’éclaboussement du soleil"

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...