Aller au contenu
Natacha Felix

Les encombrants

Messages recommandés

Natacha Felix

Quand on fait le tour de la ville, en suivant le calendrier des encombrants, on trouve des débris de vies. Au gré des rues, au gré des trottoirs, ils se revêtent d’une palette de teintes claires comme un avenir décidé et sombres comme une fin de chemin.

 

Des chaises Verner Panton rebutées par des héritiers peu conscients de l’esthétique de l’époque et avides de modernité en kit, dans une banlieue jaillie des années soixante.
Un petit meuble datant de la grande dépression, fabriqué à partir de caisses de fruits, dont les tiroirs couverts d’huile se languissent sans vis, boulons et écrous en tout genre, dans un quartier ouvrier en phase de régénération.
Un fauteuil en cuir en parfait état, dont le système de suspension n’a d’égal que celui des sièges de Rolls Royce, sur une avenue huppée.
Le cadavre d’un chien dans un sac poubelle doublé, partout.
La chasse au trésor est rarement infructueuse, pour peu que l’on apprécie l’éclectisme et que l’on soit paré à affronter la mort.

 

Les meilleures découvertes se font les soirs de pluie, lorsque personne n’ose venir regarder le reflet de la lune dans le caniveau de peur de se mouiller les souliers.
Ces soirs-là, il arrive que l’on trouve des vies entières, dans un carton ou en tas, en pièces détachées de leur souche. Un passeport ; un carnet de mensurations chez un tailleur de Hong Kong ; un album de voyage complet cachant dans ses plis des photos, cartes et dépliants touristiques décrivant des décennies ; des lettres ; des vêtements.

 

Il convient alors de bien choisir ce qui peut appartenir et ce qui doit demeurer libre de partir. Une marque de respect de sorte, pour cette vie qui s’est terminée de façon si prosaïque et dont les restes n’ont de valeur pour personne.
Ces soirs-là, ce n’est pas la lune qui brille dans le caniveau, mais un soleil qui s’y éteint lorsque la pluie entourant les souliers remonte le long du corps pour venir mouiller les regards.

  • Aimé 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf
il y a une heure, Natacha Felix a dit :

Ces soirs-là, ce n’est pas la lune qui brille dans le caniveau, mais un soleil qui s’y éteint lorsque la pluie entourant les souliers remonte le long du corps pour venir mouiller les regards.

Les encombrants, une photographie très réaliste de nos métropoles mais pas seulement. De la misère qui exclut, des objets jetés parce qu'ils ne sont plus dans l'air du temps, en somme, les rebuts de la société de consommation et du paraître ! 

Modifié par Seawulf
  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

Les encombrants c'est toujours à connotation négative, ils sont toujours le reflet d'une histoire, et pas des plus gaies, souvent. Tu as parfaitement raconté le pathétique des objets dont l'âme est en train de partir. Il me semble avoir écrit un truc là-dessus, ou bien je te rejoins tant que j'en ai l'impression. Dans un sujet sérieux, et même triste, tu as mis cette portion d'ironie et de tendresse qui me ressemble. 

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Natacha Felix

Merci @Seawulf et @Joailes d'être passés par ici. Une petite confidence : ces objets ont vraiment été trouvés dans les encombrants, la plupart sont chez moi 🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeep

Attention au syndrome de Diogène!😉

Le 22/01/2020 à 05:39, Natacha Felix a dit :

la plupart sont chez moi 🙂

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Natacha Felix
1 hour ago, Jeep said:

Attention au syndrome de Diogène!

Hahaha ! Rien de la sorte, j'ai fait preuve de discernement 😊

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...