Aller au contenu
Margueritte C.

Louve

Messages recommandés

Margueritte C.

 

louve sans abri

tel

l'arole solitaire

j'observe

aux côtés des névés

et des rochers

 

mes pupilles

s'arriment

au ciel

hanté par les nuages et l'aurore

 

je m'inscris dans chaque paysage

bannissant les sentiers

du passé

 

 

louve sans abri

je poursuis mon rêve

défiant la lune

louve sans abri

 

  • Aimé 7
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeep

Image d’une femme louve solitaire qui se ressource dans la contemplation du paysage où elle puise l’énergie du défi. Un autoportrait?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf
Il y a 11 heures, Margueritte C. a dit :

 

mes pupilles

s'arriment

au ciel

hanté par les nuages et l'aurore

 

je m'inscris dans chaque paysage

bannissant les sentiers

du passé

J'aime l'extrait cité. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Margueritte C.

@Jeep Poème inspiré d'un documentaire sur une louve solitaire qui a franchi toute l'Europe. Inspiré  car il a su résonner en moi,peut-être un autoportrait, effectivement :).

Merci à

@Seawulf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marc Hiver

@Margueritte C.,

 

En poésie j'aime l'altérité. C'est pourquoi j'ai aimé cette façon d'en faire très moderne. Et hop ! un coeur.

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Danivan

Je rejoins le commentaire de @Marc Hiver . L'écriture est moderne, très libre et pourtant elle résonne fortement en nous. Le partage et l'émotion sont au rendez-vous.

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LKazan

Ce poème si volatile me touche, pour avoir souvent connu et apprécié la solitude du loup lorsque, figé comme un sphinx des heures durant, il me laissait partager ses communions magiques sur les étendues neigeuses des grands sommets au clair de lune…

Mais il n’était plus loup sans abri, étant parvenu à m’apprivoiser.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

Bonsoir @Margueritte C. votre poème est superbe

Il y a 21 heures, Margueritte C. a dit :

mes pupilles

s'arriment

au ciel

hanté par les nuages et l'aurore

cet extrait me parle particulièrement, les mots sont bien choisis !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

L'écriture simple, dépouillée, décrit fort bien le chemin de l'animal solitaire, avec un zoom bien ciblé

sur ses yeux levés vers le ciel, comme dans les images..

 

C'est très bien vu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

La poésie animalière ne devient intéressante que lorsque des enjeux de sous- texte se dessinent. Alors, la poésie trahit quelque chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...